Ô graal, ô désespoir

  • Ô graal, ô désespoir
    Ô graal, ô désespoir
Publié le , mis à jour

La première vente de billets au grand public pour les demi-finales du Top 14 a été un véritable succès pour la LNR. Pour les supporters, le résultat est mitigé.

Le retour des phases finales de Top 14 à Bordeaux est un véritablement événement. C’est en tout cas ce qui ressort de la première vente de billets à l’attention du grand public. Le rendez-vous virtuel fixé lundi dernier à 10 heures sur le site de la LNR a viré à l’émeute numérique. Moins d’une demi-heure après l’ouverture de la vente, la fête a été interrompue pour de nombreux demandeurs. La faute à un serveur surchargé, rendant impossible l’achat de places pour un grand nombre d’internautes. Un bug qui n’a pas empêché la LNR de vendre la totalité des billets disponibles pour le match du samedi 6 juin en seulement quatre heures. Une bonne opération commerciale donc pour la Ligue qui avait limité la vente à quatre places par personne et par match.

Les internautes mécontents

Si cette première vente grand public est un succès pour l’organisateur, les supporters ont mal vécu cette journée du lundi passée devant leur écran d’ordinateur. D’autant plus que la fin de la vente a été signifiée par un tweet à 14 h 26 : « Il n’y a plus de place de disponible pour le match du samedi 6 juin. » Un simple message pour mettre un terme à la vente alors que le précédent message de la LNR avait été émis à 10 h 30 : « Le serveur est actuellement saturé par une forte demande provoquant des ralentissements. Merci pour votre patience. » Cet embouteillage digne d’un chassé-croisé du mois d’août aurait certainement pu être évité si les places avaient été mises en vente sur plusieurs plates-formes différentes. Les internautes n’ont pas réussi à garder patience et l’ont fait savoir à la LNR via les réseaux sociaux. En espérant que le bug technique soit résolu lors de la deuxième vente grand public, et éviter une nouvelle mêlée relevée.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?