Parra blessé, « Rado » nouveau maître à bord

  • Parra blessé, « Rado » nouveau maître à bord
    Parra blessé, « Rado » nouveau maître à bord
Publié le , mis à jour

Victime d’une rupture du ligament d’un genou et forfait pour dix semaines, Morgan Parra manquera les phases finales de Coupe d’Europe. À Clermont, c’est Ludovic Radosavljevic qui devrait endosser ses responsabilités.

Franck Azéma avait de quoi s’arracher les cheveux, ce lundi au moment du retour en club de ses joueurs internationaux. Et encore, cela aurait pu être pire. Pendant la journée de dimanche, c’est d’abord une fin de saison qui se faisait craindre concernant le demi de mêlée international Morgan Parra (26 ans, 59 sélections). La sentence ne sera finalement « que » de dix semaines.

Une bien mauvaise nouvelle, tout de même. Victime d’une rupture du ligament postérieur du genou droit - la même blessure qui l’avait déjà tenu écarté des terrains pendant deux mois en début de saison - Parra manquera l’intégralité des phases finales de Coupe d’Europe. À commencer par le quart de finale face aux Saints de Northampton, le 4 avril au stade Marcel-Michelin. Espéré pour début mai, son retour devrait toutefois lui permettre d’entrevoir la fin de saison et les phases finales de championnat, auxquelles les Clermontois ont toutes les chances de participer.

« Rado », promotion logique

En l’absence du maître à jouer, c’est Ludovic Radosavljevic, « numéro 2 » habituel à Clermont, qui devrait endosser toutes les responsabilités du poste de demi de mêlée. Joueur estimé de Franck Azéma pour son investissement et son sérieux aux entraînements - au contraire de Thierry Lacrampe, c’est déjà lui qui avait assuré l’intérim, en octobre dernier quand Parra manquait à l’appel. Une parenthèse convaincante, qui l’avait notamment vu rendre plusieurs copies très propres en Coupe d’Europe face aux Saracens, Sale mais surtout lors de la victoire historique des « Jaunards » sur le terrain du Munster. Dans le jeu, le profil est assez différent : joueur dense physiquement, très fort sur l’homme et doté d’un jeu au pied long, « Rado » apparaît moins dynamique que son aîné. Un changement qui rejaillira nécessairement sur le jeu des Auvergnats. Sans oublier la dimension humaine : avec la blessure de Parra, c’est un des leaders de son vestiaire que vient de perdre l’ASMCA. Forcément un handicap au moment de disputer une rencontre éliminatoire.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?