Le mal des arrières au MHR

  • Le mal des arrières au MHR
    Le mal des arrières au MHR
Publié le , mis à jour

Contre le Stade toulousain, Timoci Nagusa, alors repositionné au poste d’arrière, s’est blessé. Le verdict est tombé, une luxation d’une épaule, laissant un grand vide au fond du terrain du MHR.

Timoci Nagusa au poste d’arrière, qui l’aurait cru ? Et pourtant Jake White l’a fait. Insatisfait des performances de Pierre Bérard en 15, l’entraîneur sud-africain choisît d’essayer l’ailier fidjien à l’arrière contre La Rochelle à 19e journée. Confirmé à ce poste, le Fidjien se blessa à une épaule contre le Stade toulousain durant la dernière journée. Il souffre d’une luxation à une épaule le rendant indisponible pendant six semaines et laissant un vide au poste de 15 du MHR.

Et pourtant, Montpellier croyait avoir trouvé son arrière en début de saison avec les performances majuscules de Benjamin Fall durant les premières journées. Mais ceci ne dura pas, et Fabien Galthié, alors à la tête de Montpellier, décala Fall sur l’aile pour mettre Pierre Bérard en dernier rempart.

Un mal récurrent au MHR

Mais ce manque d’arrières de haut-niveau n’est pas nouveau pour le club héraultais. Déjà, Benjamin Fall arriva du Racing en début de saison pour être l’homme providentiel à ce poste. Durant la saison 2013-2014, Pierre Bérard et Anthony Floch se partageaient le poste sans jamais complètement convaincre. L’année d’avant, les Amorosino, Thiéry, Sicard et Bérard occupaient le poste d’arrière, là non plus, sans jamais séduire les observateurs.

Outre la blessure de l’ailier Fidjien Timcoci Nagusa, Jake White pourra compter ce week-end sur un revenant en troisième ligne, un joueur cadre du vestiaire, Fulgence Ouedraogo. G. Co.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?