Moins grave que prévu pour Michalak

  • Moins grave que prévu pour Michalak
    Moins grave que prévu pour Michalak
Publié le , mis à jour

Le chirurgien qui opérera dans la journée du 11 mai Frédéric Michalak, de sa fracture de la main droite, s’est voulu rassurant sur la durée de son immobilisation : entre trois et quatre semaines. Une bonne nouvelle pour le Toulonnais qui postule donc à une place dans le groupe des 36 pour le Mondial, même si sa saison est terminée avec Toulon.

Par Pierre-Laurent GOU

L’ouvreur toulonnais, Frédéric Michalak, victime d’une fracture de la main lors de la rencontre Toulon - Castres le 9 mai, a été rassuré en grande partie ce jour, par une visite chez un chirurgien. Certes, le spécialiste de la main consulté sur Marseille, a bien confirmé le premier diagnostic, mais la fracture est nette et selon les propres termes du joueur, « il n’y aura que trois ou quatre semaines d’immobilisation ».

Vers une troisième aventure mondiale

Sa saison en Top 14 est finie, mais en 24 heures, Frédéric Michalak a gagné deux semaines de convalescence. Surtout, s’il est appelé le 19 mai par Philippe Saint-André dans le groupe de 36 joueurs qui préparera le Mondial à partir du 6 juillet, il pourra s’entraîner normalement dès le premier jour du stade. De plus, il va pouvoir aussi mettre à profit cette période pour travailler physiquement. Le joueur qui, comme tous les autres postulants au XV de France, est dans l’attente, postule plus que jamais à une troisième aventure en Coupe du monde.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?