Transferts : Clermont affole le marché

  • Transferts : Clermont affole le marché
    Transferts : Clermont affole le marché
Publié le , mis à jour

Clermont a obtenu l’accord de Charles Ollivon en cas de relégation de l’Aviron. Enfin, les profils de l’Anglais Semesa Rokoduguni et du Bayonnais Marvin O’Connor intéressent également le club auvergnat.

Officiellement, le recrutement clermontois était clos depuis un bon mois, exception faite des opportunités de fin de saison. Flip Van Der Merwe, Camille Gérondeau, Scott Spedding et Waisake Naholo venaient compenser numériquement les départs de Julien Pierre (Pau), Julien Bonnaire (Lyon), Jean-Marcellin Buttin (Bordeaux-Bègles) et Napolioni Nalaga (Toulon). En deux semaines, les Auvergnats ont dû revoir leurs plans.

D’abord, il y a le retour précipité de Zac Guildford en Nouvelle-Zélande, face aux problèmes comportementaux récurrents du All Black. Déjà contraint de trouver un ailier supplémentaire, Clermont a enregistré, dans le même temps, la défection probable de Naholo. Même si rien n’est encore officiel, comme le confiait Jean-Marc Lhermet ce dimanche : « Nous avons un contrat. Tant que celui-ci est valide, Naholo sera clermontois la saison prochaine. Nous savons que la Fédération néo-zélandaise veut le récupérer. Les choses sont simples : les pré-contrats peuvent être cassés à condition de payer une clause de dédit. Si elle veut le garder, la NZRU devra payer cette clause ». Aujourd’hui, la venue de Naholo en Auvergne semble tout de même plus qu’hypothétique.

Rokoduguni en approche

Désormais, ce sont « deux ou trois ailiers, selon les profils » que recherche Clermont. Premier nom sur la liste, Rémy Grosso ne sera pas l’heureux élu. Sa venue en Auvergne était conditionnée à la descente du Castres olympique en Pro D2. Le CO désormais officiellement sauvé, Grosso ne sera pas clermontois, d’autant que le club tarnais n’est pas « vendeur » de la dernière année de contrat.

Son bonheur, l’ASMCA pourrait d’abord le trouver de l’autre côté de la Manche. Selon nos informations, les dirigeants auvergnats sont en contacts avancés avec l’ailier de Bath Semesa Rokoduguni (27 ans, 1 sélection). International anglais d’origine fidjienne passé par le rugby à VII, son profil n’est pas sans rappeler celui de Naholo. Seul problème : il lui reste un an de contrat sous le maillot de Bath. Comme Abendanon la saison dernière, les Clermontois devront trouver un accord financier avec le club anglais. Les discussions sont en cours.

Autre joueur qui pourrait rejoindre prochainement l’Auvergne, Marvin O’Connor est actuellement en contacts avancés avec l’ASMCA. D’abord engagé à Montpellier par un pré-contrat, l’ailier bayonnais a vu la donne changer depuis l’arrivée dans l’Hérault de Jake White, qui ne souhaiterait pas sa venue. En fin de contrat, le joueur intéresse fortement la cellule de recrutement qui espère conclure rapidement ce dossier.

Lyon se positionne sur Nalaga

Toujours à l’aile, une autre piste s’est récemment ouverte. Elle mène à… Nalaga ! Engagé par un pré-contrat avec le RC toulonnais, l’ailier clermontois ne serait plus le bienvenu dans le Var. La raison ? Le Fidjien ne bénéficie pas du statut de Jiff si recherché. Clermont va-t-il, dès lors, se positionner pour conserver son ailier fétiche ? « Ce sera non, tranche Lhermet. Nous avons en mémoire la manière dont les choses se sont passées, à l’automne ».

Échaudés par les négociations de novembre, lorsque le joueur avait fait monter les enchères, les dirigeants clermontois sont déterminés à laisser partir leur Fidjien, qui pourrait rebondir en Pro D2 ! Selon nos informations, Lyon s’est positionné ces derniers jours sur Nalaga. Toujours ambitieux malgré sa relégation, le Lou espère enrôler le joueur aux 105 essais. Le joueur pourrait alors s’engager avec le RCT, avant d’être immédiatement prêté dans le Rhône par l’intermédiaire de Pierre Mignoni, entraîneur en chef à Lyon...

Ollivon viendra, si…

Dernier mouvement enregistré ces derniers jours à Clermont, et qui renvoie directement aux opportunités de fin de saison qui leur avaient permis d’enrôler Camille Lopez l’année dernière : en cas de relégation de l’Aviron bayonnais, l’ASMCA devrait enregistrer l’arrivée de Charles Ollivon. Le jeune troisième ligne centre, international français (22 ans, 2 sélections), serait proche d’un accord avec le club auvergnat.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?