Gourdon sort de l’ombre

  • Gourdon sort de l’ombre
    Gourdon sort de l’ombre
Publié le , mis à jour

Le troisième ligne rochelais, Kévin Gourdon, décroche la deuxième place de notre classement, avec un total de 33 étoiles récoltées à l’issue de sa première saison passée dans l’Élite.

Formé à Clermont avec son ami de toujours Loann Goujon (avec qui il est souvent confondu), ce joueur de 25 ans n’a cessé d’éclabousser de son talent le monde ovale. Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du Top 14 cette saison, son sens du sacrifice s’illustre par un total de 289 plaquages dont 94 % réussis. Le troisième ligne-flanker n’a rien à envier à ses aînés, puisqu’il présente une panoplie de compétences impressionnante. En effet, en plus d’être combatif et persévérant dans la défense, il est un casseur de plaquage d’exception et les défenses adverses ont craint plus d’une fois ses appuis redoutables. Rapide et explosif, il fait partie de ceux qui permettent au groupe de produire un jeu fluide et entreprenant.

Un profil complet

Souvent décrit comme « mi avant, mi trois-quarts », en quelque sorte hybride, Kévin Gourdon excelle dans son rôle de porteur de balle ; il est une véritable machine à opportunités pour ses arrières. Pour sa première saison dans l’Élite, on peut dire que le Rochelais n’a jamais rougi. Le temps où l’on écorchait son nom en faisant référence à son siamois (Goujon) est bel et bien révolu. Son profil complet lui a permis d’obtenir un rôle central au sein de La Rochelle, qui lui voue d’ailleurs une confiance de taille. Fidèle au club qui lui a offert sa première expérience professionnelle en 2012, c’est en avril dernier qu’il a annoncé sa prolongation. Les supporters maritimes auront le plaisir de voir ce prodige évoluer sous le maillot jaune et noir jusqu’en 2018.

Encore jeune et en pleine progression, il ne manque qu’un brin de confiance à cette étoile montante, pour compléter sa palette déjà bien fournie. Un atout, qu’il acquerra sans aucun doute tout au long d’une grande carrière en perspective. F. C.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?