• Seize prétendants pour succéder à Aubagne
    Seize prétendants pour succéder à Aubagne
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Seize prétendants pour succéder à Aubagne

Les seize meilleures équipes de Fédérale 3 sont, ce soir, connues. Elles accèdent aux huitièmes de finale et accessoirement à la Fédérale 2. Mais mis à part à Montélimar et Saint-Yrieix, le suspens n’aura guère existé.

Une saison se joue souvent à très peu. Celle de Six-Fours a failli basculer pour deux points, du rire aux larmes. Vainqueurs avec le bonus offensif de Montélimar à l’aller (24-8), les Varois sont passés tout près d’être éliminés. Les Nougatiers réalisant une grosse partie, pour s’imposer avec le bonus offensif (29-15). Mais ils auront échoué à combler leurs quatorze points de retard. Le principal point chaud de ces seizièmes de finale de Fédérale 3. Car outre dans la Drôme, la logique aura le plus souvent été respectée. À commencer par Rennes et Saint-Denis, qui se retrouveront au prochain tour. Les Bretons, larges vainqueurs à l’aller (0-29) ont aisément dominé Courbevoie (35-23), tandis que Saint-Denis se débarrassait d’Auxerre (34-36 ; 22-5). Un duel dont le vainqueur affrontera le gagnant de Saint-Junien - Lévézou-Ségala. Les joueurs de la Haute-Vienne ont composté leur ticket en dominant Clermont-Cournon (14-24), après s’être imposés au match aller de cinq points. Dans le même temps, les Aveyronnais du Lévézou ont écarté Grenade-sur-Garonne, malgré un match nul (23-23). Le succès du match aller (17-30) suffisant à leur bonheur, pour accéder à la Fédérale 2. L’autre quart du tableau mettra lui aux prises, Boucau-Tarnos, Gruissan, Six-Fours et Saint-Étienne. Boucau-Tarnos a dominé Vic-en-Bigorre (38-23 ; 7-9), alors que Gruissan battu de six points à l’aller, s’est imposé de neuf unités pour se qualifier (9-3 ; 22-31). Six-Fours dont le cas a été développé plus haut, retrouvera au prochain tour Saint-Étienne. Battu d’un point à l’Isle-d’Abeau à l’aller, les Foréziens ont effacé leur handicap et se sont imposés de cinq points pour voir les huitièmes (25-20).

Chartres et Annecy impressionnent

Dans l’autre partie du tableau, ils sont également huit à poursuivre l’aventure. La première affiche découlant de ces seizièmes de finale mettra aux prises, Beauvais et Chartres. Les Beauvaisiens ont dominé Drancy (9-15), après l’avoir emporté 23-18 à l’aller. De son côté, Chartres qui était dans la même configuration que son futur adversaire, a déroulé face à Bourges (42-7). Ces deux équipes pourront en cas de victoire, retrouver sur leur route Issoire et Aire-sur-l’Adour. Les Auvergnats ont été battus à Ussel (30-24), mais ils se qualifient au bénéfice de leur succès de dix points à l’aller. Ils retrouveront les Landais, qui ont écarté Saint-Yrieix pour un point sur l’ensemble des deux matchs (13-10 ; 17-13). Enfin, le dernier quart du tableau national mettra aux prises Peyrehorade, Toreilles-Canet-Sainte-Marie, Tavaux-Damparis et Annecy. Landais et Catalans se retrouveront après avoir disposé respectivement de Pamiers (8-19 ; 19-19) et Berre-l’Étang (20-3 ; 9-12). Les Jurassiens de Tavaux-Damparis retrouveront, eux, l’épouvantail Annecy en huitièmes de finale, après avoir disposé aisément de Cavaillon (23-17 ; 3-22). Les Haut-Savoyards ayant eux déroulé face aux Ardéchois d’Annonay (34-13), après s’être imposés à l’aller (9-12). C. V.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir