Silvère Tian : «C’est un coup de massue»

  • Silvère Tian : «C’est un coup de massue»
    Silvère Tian : «C’est un coup de massue»
Publié le , mis à jour

Titulaire face au Stade toulousain, l’ailier de l’USO n’a pas su trouver la faille dans la défense haut-garonnaise, et analyse les raisons de la courte défaite des siens qui vient mettre un terme à une fantastique aventure humaine.

Quel regard portez-vous sur cette courte défaite ?

C’est un coup de massue. C’est vraiment dommage de perdre de cette façon. Je pense que nous nous sommes trop précipités en seconde mi-temps. Nous avons manqué de patience, alors que nous en avons eu en première mi-temps puisque nous avons su marquer un essai en infériorité numérique. C’est dommage par rapport à l’investissement du groupe, par rapport à nos supporters qui ont fait ce long déplacement pour nous encourager.

Qu’a-t-il manqué à Oyonnax pour l’emporter ?

Nous avons pas été suffisamment malins, nous avons perdu trop de ballons en fin de rencontre. Et puis nous sommes sortis de notre système de jeu. Inconsciemment, nous avons trop vu la victoire, et nous avons commencé à jouer de façon individuelle. Nous avons peut-être exulté avant la fin du match.

Avez-vous eu peur de gagner ce match ?

C’est difficile à dire, mais il est vrai qu’il nous est arrivé à plusieurs reprises cette saison de ne pas tuer les matchs, ou de ne pas décrocher le point de bonus offensif quand celui-ci nous tendait les bras. Nous voulions toucher la Lune… ou au moins aller à Bordeaux, car nous nous étions vraiment préparés pour gagner ce match. Mais il faut se rendre à l’évidence : aujourd’hui, la montagne était trop haute.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?