Etcheto : «Nous les avons défiés sur leur point fort»

  • Etcheto : «Nous les avons défiés sur leur point fort» Etcheto : «Nous les avons défiés sur leur point fort»
    Etcheto : «Nous les avons défiés sur leur point fort»
Publié le , mis à jour

L’entraîneur adjoint Vincent Etcheto, parfois un peu discuté ces derniers temps, ne pouvait que s’éclater après ce succès historique.

Barrages Champions Cup

On vous a vu sauter de joie. Comment avez-vous vécu cette apothéose ?

Oui, bien sûr, nous nous sommes congratulés après ce scénario de folie. Ce ne fut pas notre meilleur match de la saison, c’est clair, mais nous l’avons emporté. Mais que c’était bon ce dernier drop. J’ai repensé à notre match de Toulouse et à son final terrible. Ce coup du sort, nous l’avons surmonté dans les corps et dans la tête.

Comment expliquez-vous ce début manqué ?

Il y avait le vent, bien sûr mais aussi les trois-quarts de Gloucester qui ont fait preuve de beaucoup de vitesse. Ils arrivaient à prendre de la profondeur, à trouver des espaces et ça nous a fait mal. Mais je crois que nous avons su nous hisser à leur niveau. Nous les avons même défiés sur leur point fort avec ce deuxième essai de Metuisela Talebula, un essai magnifique construit de A à Z avec un très joli lancement, travaillé à l’entraînement. Mais je reconnais que dans le scénario du match, le premier essai de « Met » nous a fait aussi beaucoup de bien juste avant la pause, c’était un contre mais justement, nous sommes très forts en turnover. Nous l’avons montré encore une fois.

Il n’y a pas eu que ça aujourd’hui…

Non, il y a eu cette patience avec laquelle nous avons défendu sur leur séance de pick and go de deux minutes. Il ne nous restait plus qu’à jouer ce dernier ballon porté, ça aussi on sait le faire. Vous savez, on a beaucoup dit qu’il y avait des problèmes de leadership, qu’on ne savait pas conclure. Là, on a conclu.

On a dit que vous étiez sur le départ. Les rumeurs sont même reparties de plus belle depuis hier soir…

Écoutez, je ne suis au courant de rien. J’ai encore une année de contrat, tout ça c’est du ressort de mon président. J’ai fait la grande Coupe d’Europe comme joueur avec le CABBG, j’espère la faire comme entraîneur avec l’UBB.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?