Strettle, premier de cordée

  • Strettle, premier de cordée
    Strettle, premier de cordée
Publié le , mis à jour

Clermont a officialisé, ce lundi, la signature de l’Anglais David Strettle pour les trois prochaines saisons. D’autres devraient suivre. État des lieux.

Après plusieurs semaines de flou, qui ont vu Clermont perdre bon nombre d’ailiers sans enregistrer d’arrivée, le club auvergnat a confirmé, ce lundi, une première signature sur ce poste en déficit. Sans surprise, l’international anglais David Strettle (31 ans, 14 sélections) portera les couleurs auvergnates la saison prochaine. Il s’est engagé pour trois saisons. Évoquée dès le 22 mai dans les colonnes de Midi Olympique, la signature du joueur des Saracens était effective depuis une semaine. Le joueur étant toujours en compétition avec son club, vainqueur samedi du championnat d’Angleterre après avoir disposé de Bath en finale (28-16), l’ASMCA a attendu la fin de saison des Sarries avant de communiquer sur ce recrutement.

Ashton s’éloigne, O’Connor toujours en contacts

Strettle ne sera pas le seul ailier à rejoindre Clermont la saison prochaine. Avec les départs de Julien Malzieu (Montpellier), Napolioni Nalaga (Lyon), Zac Guildford (Nouvelle-Zélande) et la volte-face plus que probable du Néo-Zélandais Waisake Naholo, Clermont était à la recherche de « deux ou trois ailiers, selon les profils » (Lhermet). En marge du dossier Strettle, Clermont a prospecté largement de l’autre côté de La Manche. Tout proche de s’engager en faveur du club auvergnat la semaine dernière, l’international Chris Ashton (28 ans, 39 sélections) s’est rétracté en dernière minute et ne devrait pas rejoindre son partenaire des Saracens en Auvergne.

Le dossier est également délicat à concrétiser concernant Semesa Rokoduguni. Toujours engagé avec Bath par une année de contrat (2016), l’ailier international anglais (27 ans, 1 sélection) est bel et bien en contact avec l’ASMCA, comme révélé par Midi Olympique le 18 mai dernier. Mais Bath, gourmand sur ce dossier, bloque les négociations et pourrait forcer les Auvergnats à mettre fin aux négociations, s’ils ne mettent pas la main à la poche.

En quête d’ailiers, les Clermontois gardent ouvertes d’autres options. Officiellement annoncé dans l’effectif 2015-2016 de Montpellier, le Bayonnais Marvin O’Connor reste en contact avec l’ASMCA. Là encore, il est surtout question de gros sous, le MHR réclamant une indemnité pour libérer le joueur de son pré-contrat, comme cela avait été le cas pour Scott Spedding. Rien n’est définitif et le joueur n’a pas complètement dit adieu à son espoir de rejoindre l’Auvergne, ce qui figure aujourd’hui en tête de ses priorités.

Rokocoko et Nagusa, les plans B

En partance du Racing-Metro, Adrien Planté plaît à Franck Azéma, qui l’avait eu sous ses ordres à l’Usap et avait déjà essayé de le faire venir à Clermont en 2013. Sur ce dossier, toutefois, le FC Grenoble garde une longueur d’avance et espère finaliser la signature le plus rapidement possible.

Quelles options reste-t-il, dès lors, aux Auvergnats ? Celle menant au Bayonnais Joe Rokocoko en est une première. S’il a fait part de son envie de rester aux Pays basque, il faudra que ses prétentions salariales puissent être assumées par les finances à la baisse de l’Aviron. Le All Black (31 ans, 68 sélections) est actuellement proposé à de nombreux clubs de Top 14… dont l’ASMCA. La piste menant à Timoci Nagusa est également active. S’il ne figure pas en tête de liste des priorités auvergnates, le joueur pourrait être poussé vers la sortie au MHR et son CV est en place sur le bureau des dirigeants clermontois.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?