Les Hurricanes en piste pour un premier trophée

  • Les Hurricanes en piste pour un premier trophée
    Les Hurricanes en piste pour un premier trophée
Publié le , mis à jour

Les Hurricanes vont terminer premiers de la phase régulière du Super 15. Conrad Smith et Ma’a Nonu aimeraient finir leur parcours avec leur franchise sur un premier titre.

Ils font partie des franchises néo-zélandaises qui n’ont jamais gagné le Super Rugby. Peut-être que les Hurricanes toucheront enfin le gros lot en 2015. En tout cas, ils sont sûrs de terminer à la première place du classement de la saison régulière, une performance qu’ils n’ont jamais réalisé dans toute leur histoire. Leur meilleur classement date de 2006 et, cette année-là, la logique avait été respectée jusqu’au bout puisque les hommes de Wellington avaient perdu (de peu) en finale face aux Crusaders. L’équipe de l’époque avait de quoi faire peur avec Umaga, Nonu, Weepu et une troisième ligne Masoe, So’Oialo, Collins. Conrad Smith faisait déjà partie de l’effectif mais il s’était cassé une jambe avant les phases finales.

Une finale contre les Waratahs ?

Neuf ans après, Conrad Smith est toujours là. Ma’a Nonu porte, lui aussi, le maillot noir et jaune, même il s’est absenté pendant quatre ans (2011-2015 chez les Blues, les Highlanders plus une pige au japon). Les deux hommes détiennent le record des matchs joués pour l’équipe (123, mieux que Tana Umaga). Ce qui est sûr, c’est qu’ils se préparent à faire leurs vrais adieux aux Hurricanes puisqu’ils ont signé en France, à Pau pour le premier, à Toulon pour le second. Ils ont donc encore un mois pour offrir un trophée à la franchise qui les fait vivre depuis une décennie ou plus. À ce jour, ils ont gagné treize matchs sur quinze. Ils ont la meilleure attaque et la meilleure défense. Samedi, ils ont écrasé les Highlanders (pourtant qualifiés pour les barrages) : 56-20 en marquant huit essais, et encore Ma’a Nonu ménagé, n’a joué que la fin de la rencontre. Que dire du parcours de cette équipe ? Qu’il a démarré par trois victoires à l’extérieur (Lions, Bulls, Western Force) puis il s’est poursuivi tranquillement dans un style d’un réalisme impressionnant. Chaque ballon correctement exploité peut faire mouche, on dit même que les Hurricanes ont la meilleure ligne de trois-quarts du monde : outre Nonu et Smith, ils peuvent compter sur l’ailier Cory Jane (53 capes), le demi de mêlée TJ Perenara (onze capes), le demi d’ouverture Beauden Barrett (28 sélections) et, bien sûr, l’autre ailier, le surpuissant Julian Savea (33 capes et trente essais avec les All Blacks).

Les Hurricanes sont donc sûrs de jouer une demi-finale à domicile contre les Chiefs, les Stormers, les Highlanders ou les Brumbies. Tout le monde pronostique une grande finale le 4 juillet à Wellington contre les Waratahs de Michael Cheika actuellement deuxièmes à quinze points des Hurricanes. Mais les Waratahs sont non seulement les champions sortants, mais ils font partie des deux équipes (avec les Crusaders) à avoir surpris les Hurricanes cette saison, à Wellington en plus (29-24, le 18 avril). Conrad Smith et Ma’a Nonu ne voudraient pour rien au monde finir leur parcours sur un nouveau couac de ce genre.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?