VII : les Bleus à pied d’œuvre

  • VII : les Bleus à pied d’œuvre
    VII : les Bleus à pied d’œuvre
Publié le , mis à jour

Arrivée mardi 9 juin dans la région lyonnaise, l’équipe de France est à pied d’œuvre depuis ce matin pour préparer la deuxième étape du circuit européen à Lyon le week-end des 13 et 14 juin.

Depuis cinq saisons, l’équipe de France de rugby à VII a pris ses habitudes à Lyon. Mais elle n’avait encore jamais été aussi plébiscitée quelques jours avant de disputer le seul tournoi sur son sol. Hier, les joueurs et le staff ont pris leurs quartiers à Chaponnay, dans la banlieue lyonnaise, à proximité du siège du comité du Lyonnais de rugby. Mercredi matin, au réveil, l’équipe au grand complet, accompagnée de l’entraîneur, Frédéric Pomarel, et du manager, Jean-Claude Skrela, a été présentée à la presse. Dans un cadre prestigieux, au vingt-septième étage de la tour Oxygène, plantée au cœur de Lyon, les Bleus ont affiché leurs ambitions. Après avoir pris de la hauteur et posés sur la terrasse, ils doivent maintenant rester sur les sommets européens pour entrevoir la qualification Olympique. « À partir de midi, il faut se mettre dans notre bulle, a prévenu Jean-Claude Skrela. Ce n’est pas parce que nous jouons à domicile que c’est gagné d’avance. Les joueurs en sont conscients. » Le technicien craint la déconcentration et la dispersion devant les nombreuses sollicitations publiques et familiales qui ne manqueront pas d’affluer jusqu’à dimanche. Sans couper l’équipe de son public, il s’agit de ne pas perdre d’énergie. La meilleure communication reste encore de gagner des matchs.

Entraînements à Chaponnay

Pour y parvenir, il ne faut pas perdre de temps, il est compté. Trois séances d’entraînement d’une heure ont été programmées à Chaponnay d’ici le transfert de l’équipe dans un hôtel de Saint-Priest, vendredi après-midi. Les Bleus répéteront leur gamme cet après-midi, jeudi matin et vendredi matin. De son côté, le staff ira à la rencontre des acteurs du rugby de la région. Cet après-midi, l’entraîneur, Frédéric Pomarel, interviendra devant les douze stagiaires qui préparent le DJEPS, sous la houlette du CTS, Lionel Perrin, dont l’ancien capitaine du Lou et international de rugby à VII, Gérald Gambetta. Les stagiaires assisteront ensuite à l’entraînement avant de débriefer avec Frédéric Pomarel. Enfin, ce soir, Jean-Claude Skrela ira plaider la cause du VII auprès des quatre équipes finalistes (Vienne, Villefranche-sur-Saône, Genas-Pusignan et Trévoux) du tournoi territorial organisé par le comité du Lyonnais, qui s’affronteront samedi après-midi. Si en plus de la victoire le week-end prochain, l’équipe de France pouvait faire naître des vocations chez des joueurs ou des entraîneurs, ce serait tout bonus. S. F.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?