• Le Petit Mayol’s club
    Le Petit Mayol’s club
Publié le / Modifié le
Super Rugby

Le Petit Mayol’s club

Sébastien Bruno et Jonny Wilkinson ont perpétué, cette saiso,n la longue tradition des anciens joueurs toulonnais venus apporter leur expertise à Aix-en-Provence afin de faire grandir le Parc.

Le RCT a aussi sa part dans le succès d’Aix-en-Provence cette saison. L’ancien talonneur des Rouge et Noir, Sébastien Bruno mais aussi l’angle blond de la Rade, sir Jonny Wilkinson ont joué un rôle actif dans la conquête du Parc de son second titre de champion de France de Fédérale 1. « Un succès est toujours partagé, souligne Christian Labit. Que ce soit Franck Comba, mais aussi Sébastien Bruno et Jonny Wilkinson, ils ont tous contribué à faire franchir un cap à l’équipe. Ils sont tous venus donner un coup de main avec plaisir avec comme vecteur commun de faire progresser les hommes. »

Dès le mois d’octobre, le manager aixois Christian Labit a pris les devants en faisant appel aux services de Sébastien Bruno pour aider le Parc à franchir un cap au niveau de la mêlée. Secteur névralgique en Fédérale 1 mais aussi un des talons d’Achille de la formation provençale la saison précédente. « Nous savions qu’au cours des phases finales, la mêlée jouerait un rôle crucial, admet l’homme fort du club aixois, Denis Philippon. Il se trouve que Sébastien passait à ce moment-là ses diplômes d’entraîneur au comité de Provence. Il a immédiatement accepté de nous accompagner ».

Loppy, de Rougemont, Acqua et consorts

Au rythme d’une à deux séances hebdomadaires, les « gros » du Parc ont peaufiné leurs liaisions et leur transmission d’énergie collective sous le regard de l’ancien international. Quand le besoin s’est fait sentir après le couac du quart de finale aller face à Aubenas-Vals, l’encadrement a décidé de tripler voire quadrupler les doses pour un résultat final à la hauteur de l’investissement consenti. Chahutés contre Montluçon, Aubenas et même Chambéry lors du match aller, les Aixois ont décroché leur billet pour le Pro D2 puis le titre de champion de France grâce à la force de leur mêlée fermée.

Wilkinson est venu enseigner sa science du but aux canonniers du Parc mais aussi organiser quelques séances de skills pour les trois-quarts. Les coups de mains de Bruno et Wilkinson à Aix-en-Provence s’inscrivent dans la longue tradition de vases communicants instaurée entre le Parc et le RCT. Le grand frère toulonnais a toujours eu un regard bienveillant et affectueux envers le jeune pousse provençal. « Aix a toujours été un point de chute naturel pour les vieux Toulonnais toujours en quête d’émotions fortes », remarque l’ancien président aixois, Lucien Simon. De Léon Loppy à Jean-Luc Acqua, en passant par Marc de Rougemont ou encore le capitaine aixois cette saison, Sébastien Bisciglia, les joueurs et les entraîneurs sont nombreux à avoir œuvré avec succès pour les des deux clubs.

Jérôme Fredon
Voir les commentaires
Réagir