Les clés de la finale

  • Les clés de la finale
    Les clés de la finale
Publié le / Mis à jour le

Qui remportera le Bouclier de Brennus. L’ASMCA pour la deuxième fois ? Ou le Stade français pour la quatorzième fois ?

L’enthousiasme parisien ou la régularité non récompensée clermontoise ? À quelques heures de connaître le successeur du RC toulonnais, les paris sont ouverts. Et même très ouverts. Difficile d’établir un favori. Le Stade français impressionne depuis quinze jours par sa force en mêlée et sa précision dans les tirs au but retrouvée, par l’intermédiaire du Sud-Africain Morné Steyn. En face, Clermont avance invaincu depuis sa finale de Coupe d’Europe perdue face à Toulon le 2 mai. Invaincu mais décimé au niveau de sa ligne de trois-quarts. Jonathan Davies (genou), Noa Nakaitaci (genou) et Wesley Fofana (cuisse) ont renoncé. Sans compter, le vieux guerrier, Jamie Cudmore, qui aurait été précieux pour ce genre de rencontre, qui a lui déclaré forfait en raison d’un problème aux verticales, qui semble grave.

La mêlée, un rendez-vous incontournable

Le Stade français aussi a eu son lot de déboires, avec la luxation à l’épaule de Jules Plisson. Mais au Stade français, il n’y a pas si longtemps on disait que le remplaçant du remplaçant est une star, et au poste d’ouvreur cet adage s’est vérifié. Plisson out, c’est Steyn qui a très bien repris le flambeau. Steyn supérieur au Français en défense, qui, avec Danty et Waiséa, forment une ligne défensive hermétique. Pour contrer cela, et par crainte des perforations au milieu du terrain, à Clermont Franck Azéma a choisi de réitérer sa confiance à Camille Lopez, malgré l’apport dans le jeu et les tirs au but de Brock James, déterminant en demi-finale lorsqu’il est entré sur la pelouse. Devant, la mêlée plus que la touche, sera un rendez-vous incontournable. Car si les trois-quarts parisiens « papillonnent » en ce printemps, c’est d’abord et avant tout grâce à une mêlée fermée hyper conquérante. Bref, comme depuis plus d’un siècle, le sort du championnat de France de rugby se jouera d’abord et avant tout dans ce secteur.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir