Ferrand : « La frustration doit devenir quelque chose de positif »

  • Ferrand : « La frustration doit devenir quelque chose de positif »
    Ferrand : « La frustration doit devenir quelque chose de positif »
Publié le , mis à jour

Vainqueur d’Annecy (17-15) sur le terrain dimanche 21 juin, Peyrehorade va devoir rejouer sa demi-finale de Fédérale 3. La faute à une réclamation des Haut-Savoyards, consécutive à une mêlée simulée en fin de match. Un deuxième rendez-vous que les Landais abordent avec appétit.

Comment abordez-vous cette deuxième demi-finale ? Ce n’est pas plus difficile sur un plan physique, que si nous avions dû jouer la finale ce week-end. Or, c’est surtout perturbant mentalement pour les joueurs dont la victoire était méritée. Refaire une deuxième demi-finale signifie donc se remettre en quête des infrastructures. Disputer deux demi-finales pour une place en finale, c’est quand...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?