Fulgence Ouedraogo ne peut plus se passer du sept

  • Fulgence Ouedraogo ne peut plus se passer du sept
    Fulgence Ouedraogo ne peut plus se passer du sept
Publié le , mis à jour

Après avoir découvert le rugby à sept lors du tournoi de Moscou, le premier week-end de juin, le troisième-ligne de Montpellier semble ne peut plus pouvoir s’en passer et affirme clairement son ambition olympique.

Champion du monde des moins de 21 ans et vainqueur du Tournoi des Six Nations 2010, le joueur de 28 ans aimerait bien ajouter une participation (voire une médaille olympique) à son palmarès, tant l’ambiance et les caractéristiques du jeu à VII l’ont emballé. Initié il y a un peu plus d’un mois tout avec Marvin O’Connor, Rémi Grosso et Romain Martial, d’autres joueurs du Top 14, le joueur formé au Pic Saint-Loup a apprécié cette expérience mais a surtout découvert un “nouveau sport”. Les quatre quinzistes ont dû passer d’une rencontre de 80 minutes à six rencontres de 14 minutes en un week-end, avec beaucoup plus d’intensité. Une exigence au niveau du cardio donc mais aussi de la vision du jeu (apprendre à jouer les situations de surnombre, très fréquentes, dans lesquelles “Fufu” affirme avoir progressé).

« J’aimerais vraiment aller aux JO » déclarait récemment Fulgence Ouedraogo à nos confrères de rugbyrama.fr. Une nouvelle ambition et un deuxième gros challenge en deux ans (après la Coupe du monde 2015) pour le Montpelliérain. Absent pour le dernier tournoi de la saison à Exeter, le troisième ligne du XV de France sera le premier supporter de l’équipe de France à VII. Il compte sur ses coéquipiers pour rallier au moins les demi-finales et ainsi composter définitivement le billet pour Rio de Janeiro. Ce dernier tournoi, la France l’aborde avec le statut de favori. Première du classement des Seven’s Grand Prix Series (le championnat d’Europe de rugby à sept) avec 40 points, soit 4 de plus que l’Espagne, l’équipe de France sera la bête à abattre de cette ultime manche. Pour les Bleus, le titre de champions d’Europe, qui offrirait un ticket pour Rio, semble donc tout à fait envisageable. C.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?