Des Boks à l’accent français

  • Des Boks à l’accent français
    Des Boks à l’accent français
Publié le , mis à jour

Vainqueurs du XV Mondial (46-10) samedi, les Springboks abordent désormais le Four Nations. Une compétition qu’ils débuteront samedi, face à l’Australie. Un premier rendez-vous pour lequel le sélectionneur Heyneke Meyer a convoqué un groupe de 31 joueurs. Parmi eux, cinq joueurs évoluant en Top 14.

Sur la pelouse de Brisbane, en ouverture du Four Nations, les Springboks auront un petit accent français. Cinq joueurs évoluent (ou évolueront après la Coupe du monde) en Top 14, parmi le groupe de 31 joueurs, sélectionné par Heyneke Meyer. Un effectif dont la surprise majeure dans ce club des cinq, se nomme Heinke van der Merwe. Cet étonnement n’est cependant pas dû aux performances sportives du pilier du Stade français, récent champion de France. Auteur d’une saison majuscule, il a été l’une des poutres du paquet d’avants parisien. Des performances lui ayant permis de retrouver les Boks, lui l’international aux quatre sélections. Sa dernière cape remontant à la victoire sud-africaine en Angleterre, le 24 novembre 2012 (15-16). La concurrence au poste de pilier gauche peut expliquer cette absence, avec la présence notable d’un certain Tendai Mtawarira (Sharks). S’il débute samedi en Australie, Heinke van der Merwe pourrait être associé aux deux frères du Plessis. Bismarck et Jannie, 132 sélections à eux deux et futurs joueurs de Montpellier, qui se sont imposés comme les titulaires indiscutables au talonnage et à droite. Le talonneur Adriaan Strauss (Cheetahs) et le pilier Trevor Nyakane (Bulls) devant se contenter des miettes. Pour le reste des avants, le groupe est conforme aux attentes avec la présence de cadres tels que Schalk Burger ou Eben Etzebeth. Victor Matfield est également là, avec en ligne de mire le Mondial anglais. Le deuxième ligne de 38 ans disputant peut-être sa troisième et dernière Coupe du monde, après celles de 2003 en Australie et de 2007 en France.

La possible soixantième cape de Morné Steyn

Chez les trois-quarts, deux pensionnaires du Top 14 sont également présents avec Morné Steyn et Bryan Habana. L’ouvreur du Stade français pourrait bien vivre un moment particulier, samedi. Toute minute jouée lui permettant de fêter sa soixantième sélection avec les Boks. Auteur d’une fin de saison en trombe, - jusqu’à porter Paris sur le toit du Top 14 - Morné Steyn devra cependant s’acquitter d’une sévère concurrence. Handré Pollard et Patrick Lambie, de retour d’une blessure aux cervicales, souhaitant également s’accaparer le numéro dix. Un duo présent sur la feuille de match face au XV Mondial, samedi dernier au Cap contrairement à Steyn. De son côté, le Toulonnais Bryan Habana semble lui assuré de voir Brisbane et le début du Four Nations samedi. Titulaire samedi dernier, l’ailier aux 106 sélections et 57 essais a ébloui par sa passe après contact pour Willie le Roux. Il semble donc improbable (à moins d’une blessure) que le meilleur marqueur de l’histoire des Boks ne fête pas sa 107e sélection samedi. Tout le contraire du centre Jean de Villiers, pourtant de retour au plus haut niveau, sept mois après avoir été opéré d’un genou. Le staff sud-africain a jugé qu’il serait encore prématuré de l’appeler à disputer le Four Nations. Son retour pourrait intervenir au mieux, le 8 août face à l’Argentine pour la dernière journée. Le demi de mêlée Fourie du Preez, titré en 2007 et touché au genou est également absent. C.V.

Le groupe des 31 Springboks appelés à préparer le match face à l’Australie :

Avants : Schalk Brits, Schalk Burger, Marcell Coetzee, Lood de Jager, Bismarck du Plessis, Jannie du Plessis, Eben Etzebeth, Vincent Koch, Francois Louw, Frans Malherbe, Victor Matfield, Teboho « Oupa » Mohoje, Tendai Mtawarira, Trevor Nyakane, Adriaan Strauss, Heinke van der Merwe, Warren Whiteley.

Arrières : Damian de Allende, Bryan Habana, Jesse Kriel, Patrick Lambie, Willie le Roux, Lionel Mapoe, Lwazi Mvovo, Rudy Paige, Ruan Pienaar, JP Pietersen, Handré Pollard, Cobus Reinach, Jan Serfontein, Morné Steyn.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?