Waisake Naholo, forfait pour la Coupe du monde

  • Waisake Naholo, forfait pour la Coupe du monde
    Waisake Naholo, forfait pour la Coupe du monde
Publié le , mis à jour

Les All Blacks ont eu leur premier blessé à l’occasion du match d’ouverture du Four-Nations. Waisake Naholo a été victime d’une fracture du péroné.

Mauvaise nouvelle pour les All Blacks. L’ailier Waisake Naholo est forfait pour la Coupe du monde. Le jeune homme de 24 ans, meilleur marqueur de la saison de Super 15 avec les Highlanders et champion du monde junior 2011 avec les All Blacks, s’est cassé le péroné hier. La malchance a frappé à l’occasion de sa première rencontre sous les couleurs All Blacks pendant le match d’ouverture du Four Nations, Nouvelle-Zélande-Argentine, remporté sans trop de difficulté par les Néo-Zélandais (39-18). Pourtant, Naholo aurait pu espérer plus de cette première sélection avec le groupe néo-zélandais. Hier, à Christchurch le jeune ailier a fait des débuts prometteurs : toujours prêt à relancer, solide sous les chandelles, il n’a pas tremblé dans ses nouveaux crampons. Pourtant, le sort a voulu le laisser dans son canapé pour ce rendez-vous anglais. Forfait trois mois l’ailier, convoité un temps par l’ASM, devra attendre pour disputer sa première Coupe du monde chez les grands. Une nouvelle que le sélectionneur des Blacks prend avec philosophie : « On est tous un peu choqués par cette blessure mais il n’y a pas de déplacement, ce qui est bonne nouvelle. Si jamais nous avons besoin d’un remplaçant en cours de compétition, il sera en forme et prêt à nous rejoindre. »

La blessure révélée lors d’un second examen

La blessure de Naholo paraît, en effet, un peu surréaliste. Sorti à la 58e minute, l’ailier n’avait aucun mal à se tenir debout et à s’appuyer sur la jambe défaillante. Les médecins n’avaient d’ailleurs rien trouvé et l’avaient laissé partir sans sourciller. Pourtant, Naholo a tenu le matin suivant à passer d’autres examens. Le scanner a dévoilé une petite fracture au péroné, comme le raconte Steeve Hansen, le sélectionneur des Blacks. Il ne devrait donc pas être présent sur la liste des 31 Néo-Zélandais s’envolant pour Londres. Néanmoins, le staff lui garde toute sa confiance. Qui sait, si le sort s’acharne encore sur la meilleure équipe mondiale Naholo pourrait venir en renfort, à condition que sa blessure guérisse bien et vite. M.A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?