Ces joueurs qu’on ne verra peut-être jamais en Top 14

  • Ces joueurs qu’on ne verra peut-être jamais en Top 14
    Ces joueurs qu’on ne verra peut-être jamais en Top 14
Publié le , mis à jour

Il paraît que le ghosting est de plus en plus pratiqué ces derniers temps. Dans la vie amoureuse comme au rugby. Quade Cooper viendrait de se rétracter avec Toulon. Mais ce n’est pas le premier cette saison. Retour sur ces désillusions.

Quade Cooper : Du XV au VII

L’Australien de 27 ans avait promis à Mourad Boudjelal. Les papiers avaient même été signés et envoyé à la LNR. Mais, il semblerait, que ce dernier ait en définitive préféré l’Australie pour les quatre futures années. En cause ? Un accord avec la Fédération australienne qui lui permettrait d’évoluer dans l’équipe de rugby à VII national. Si Cooper dit au revoir au Top 14, c’est pour se consacrer aux Jeux Olympiques de 2016. Cinquième nation mondiale dans le VII, l’Australie pourrait avoir des chances de médailles. De quoi compléter un palmarès déjà conséquent pour ce joueur fantasque, victorieux en 2011 du Tri Nations et du Super XV avec les Queensland Reds. Si l’Australien venait à ne pas fouler les pelouses de Top 14 l’an prochain il devra s’acquitter d’une dette au RCT dont le montant n’est pas connu mais qui s’élèverait à six chiffres, d’après le Guardian.

Waisake Naholo : Une explosion tardive

Clermont avait officialisé la signature de l’ailier dès février, ce qui n’avait, à l’époque, pas fait couler des tonnes d’encre. À l’époque, le joueur des Highlanders était encore méconnu du grand public. Et pourtant ! L’ailier a terminé meilleur marqueur de la saison en Super 15, ce qui a attiré les convoitises et notamment celles du sélectionneur des All Blacks, Steeve Hansen. Au point d’appeler le jeune joueur (24 ans) a rejoindre le groupe néo-zélandais pour préparer le Four Nation. Il n’en fallait pas moins pour que Naholo se rétracte de son engagement avec l’ASM. Quand on a la chance de jouer avec la fougère comme emblème pourquoi se contenter d’un pneu ?

Will Genia : Vers où penchera son cœur ?

S’il n’y a rien d’officiel encore, il se pourrait que l’Australien revienne sur sa décision de venir jouer au Stade Français pour les trois futures saisons. En tout cas, c’est ce que souhaiterait la Fédération australienne. Bien qu’un contrat de trois ans ait déjà été signé avec Paris, qui avait fait dû indemniser Bath (Angleterre) de 200 000 euros pour récupérer le joueur, le sélectionneur Wallaby, Michael Cheika, essaierait de convaincre son joueur de rester au pays après le Mondial. Une requête compliquée à accepter quand on sait que l’Australie devrait alors 500 000 euros aux Champions de France en cas de rupture de contrat. De son côté, Will Genia ne s’est pas exprimé mais il « devrait respecter son engagement » confiait une source proche du dossier. Son avenir se fera-t-il en rose ? Encore quelques mois à attendre pour le savoir. M.A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?