Julien Raynaud : « On sera attendu au tournant »

  • Julien Raynaud : « On sera attendu au tournant »
    Julien Raynaud : « On sera attendu au tournant »
Publié le / Mis à jour le

En mai dernier, les Jaune et Noir périssaient contre les Montois en demi-finale d’accession. Auteurs d’une très belle saison, les Albigeois n’ont cessé de surprendre leurs adversaires. Avec l’arrivée du nouveau manager, Mauricio Reggiardo, comment retrouver la dynamique qui était la leur quelques mois plus tôt ? Julien Raynaud, capitaine du SCA nous confie ses impressions.

Comment se passe la reprise après une saison aussi intense ?

Bien. C’est différent. Au-delà du fait que l’on reprenne avec de nouveaux joueurs nous avons un nouveau manager. Forcément l’approche n’est pas la même, mais Mauricio Reggiardo étant un ami d’Ugo Mola il reste dans la continuité du travail qui a été mis en place. C’est une reprise plutôt classique avec pas mal de travail physique même si comparé aux autres années nous avons attaqué le rugby plus rapidement. Nous faisons du « rugby intégré », le jeu et la mise en place collective sont associés aux séances physiques.

Qu’allez-vous mettre en place pour garder la même dynamique ?

L’idée c’est de se servir de la saison passée, de l’expérience que l’on a vécue, de l’engouement que la ville a connu et de surfer sur cette vague-là. Nous sommes impatients de montrer ce que l’on vaut vraiment, de montrer que l’année dernière nous n’avons rien galvaudé. Le gros travail qui a été produit nous aidera à rester sur une bonne lancée.

L’arrivée de Mauricio Reggiardo est un changement de taille. Comment s’est passée son arrivée ?

Il est très humain, mais avec des exigences de haut niveau, donc capable de lever la voix. Il s’est très bien intégré. De par sa proximité avec Ugo Mola et parce qu’il était venu plusieurs fois nous observer il avait déjà une bonne vue d’ensemble du groupe. Mauricio apporte sa joie de vivre et sa façon de faire qui est très intéressante notamment sur la technique individuelle du joueur. Pour le moment, tous nos voyants sont au vert.

Quelles sont vos ambitions personnelles ? Celles du groupe ?

Le premier objectif c’est d’assurer au plus vite le maintien. Au-delà de ça, après avoir goûté aux phases finales nous voulons tous récidiver et y retourner ensemble. D’un point de vue personnel, en tant que joueur je veux réaliser une grosse saison et de grosses performances. Par mon rôle de capitaine, je veux être en mesure de galvaniser ce groupe et de les tirer vers la performance.

Après avoir fait sensation la saison passée, vous serez attendus au tournant. Comment surprendre à nouveau ?

On ne sera certainement plus considérés comme une petite équipe, avec ce statut de demi-finalistes ce sera beaucoup plus compliqué. Les équipes nous recevront encore mieux préparées. Mais si nous parvenons à renouveler la performance que nous avons livrée la saison passée, il sera toujours difficile de nous jouer. Il ne faut pas se relâcher, surtout car le niveau du ProD2 est très élevé avec les derniers relégués.

Que pensez-vous des recrues ? Ce sont-elles bien intégrées ?

Le recrutement a été bien ciblé avec soit des forts potentiels de Fédérale 1, soit des joueurs d’expérience de Pro D2. Si la mayonnaise prend cela devrait donner un bon résultat. Puisque les recrues ne sont pas nombreuses, l’intégration se fait facilement et rapidement.

Propos recueillis par F.C.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir