Un mois d’août décisif !

  • Un mois d’août décisif !
    Un mois d’août décisif !
Publié le , mis à jour

Les joueurs perdront cinq de leurs coéquipiers et le staff entrera dans une phase de matchs amicaux qui validera, ou non, les efforts menés depuis le rassemblement du groupe français le lundi 6 juillet. Ce mois de juillet est donc décisif et permettra d’estimer l’avancement de l’équipe de France, alors que le premier match des Bleus aura lieu moins d’un mois après le deuxième match contre l’Angleterre.

Samedi 15 août 2015 : Angleterre – France à Twickenham

Philippe Saint-André et son staff auront leurs premiers éléments de réponse. Après une préparation intense, un stage de cohésion à Tignes et des phases plus tactiques dès le retour à Marcoussis, les Bleus se confronteront à l’un des favoris à la Coupe du monde. Quoi de mieux que d’affronter le pays hôte qui sort d’un tournoi convaincant et qui voudra rassurer son public à un peu plus d’un mois du début de son mondial ? Même si le sélectionneur Philippe Saint-André a reconnu au cours de sa conférence de presse aujourd’hui « nous ne serons probablement pas tout à fait au point lors de la première opposition du 15 août. » De leur côté, les joueurs auront à cœur de montrer que ce gros mois de préparation n’aura pas été vain et qu’ils méritent leur place dans le groupe final, qui se rendra en Angleterre. Si l’encadrement prend le parti, comme Marc Lièvremont en 2011, de chambouler complètement son effectif entre les matchs amicaux, certains joueurs n’auront pas d’autre occasion de briller et de justifier de leur utilité pour la compétition à venir. Un match qui d’amical n’a que le nom, vous l’aurez compris.

Samedi 22 août 2015 : France – Angleterre au Stade de France

Plus encore que le premier match de préparation, ce second affrontement face aux Anglais de Stuart Lancaster confirmera ou infirmera les choix du staff, étant donné que cinq joueurs devront quitter le groupe France avant le début de la Coupe du monde. Si Philippe Saint-André a très certainement une idée déjà quasi arrêtée de sa liste définitive, certains joueurs auront l’occasion de lui montrer qu’il s’est trompé, ou non. Ce match donnera ainsi l’occasion aux cinq joueurs qui quitteront le groupe tricolore de n’avoir aucun regret en ayant tout donné lors des rencontres amicales.

Dimanche 23 août : retour à la maison pour cinq joueurs

« On ne donnera le groupe que le 23 août et je pense qu’il y aura beaucoup d’attente jusqu’à cette annonce officielle » a déclaré PSA lors de sa conférence de presse, n’en déplaise aux clubs qui auraient préféré connaître la liste définitive plus tôt notamment pour engager ou non des jokers médicaux. Cette liste fera donc cinq déçus, qui devront se reconcentrer sur le championnat tout en voyant partir leurs coéquipiers en Angleterre. Une déception qui devra être vite oubliée. Le staff devra également faire face aux habituelles critiques qui suivent l’éviction de joueurs comme ça avait pu être le cas avec Thomas Domingo et Sylvain Marconnet en 2011, le staff ayant misé sur Jean-Baptiste Poux et Fabien Barcella pour tenir le côté gauche de la première ligne française.

Le match contre l’Écosse se jouera le 4 septembre 2015, et aura une saveur toute différente, puisqu’il servira d’ultime répétition avant le début du mondial le 19 septembre contre l’Italie. Il permettra également à PSA et son staff de rassurer le public français, parfois dubitatif lors de ces trois saisons de mandats. Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?