Les Fidji à nouveau vainqueurs

  • Les Fidji à nouveau vainqueurs
    Les Fidji à nouveau vainqueurs
Publié le , mis à jour

Les Iles Fidji ont remporté la deuxième Pacific Nation Cup de leur histoire ce lundi en battant les Samoans en final (39-29). C’est le mieux qu’ils pouvaient faire à un peu plus d’un mois de la Coupe du monde en Angleterre (18 septembre-30 octobre).

Les Fidji ont complété leur palmarès international. Ce lundi à Burnaby (Canada), Leone Nakarawa et ses coéquipiers ont dominé les iles Samoa au terme d’un match riche en essai. C’est d’ailleurs le deuxième ligne des Glasgow Rangers qui a été le plus productif puisqu’il a inscrit un doublé lors de cette finale. Le capitaine Akapusi Qera a participé à la fête en aplatissant lui aussi un essai, tout comme Nikola Matawalu et Kini Murimurivalu. Lors d’un match d’une intensité folle, les Fidjiens ont poursuivi leur belle aventure lors de cette Coupe des nations du Pacifique. En effet, ils n’ont encaissé aucune défaite puisqu’ils ont battu les Tonga (30-22) puis fait match nul face aux Samoans lors de leur première confrontation (30-30). Enfin, ils ont battu de peu les Japonais (27-22). Invaincus dans la compétition, les Fidjiens retrouvaient les Samoans qui, eux non plus, n’avaient pas perdu une seule rencontre. L’intensité de ce match a été très importante et finalement les Fidjiens sont sortis vainqueur pour la deuxième fois de leur histoire après l’édition 2013. Une très bonne préparation au Mondial qui les attend dans moins de deux mois et pour lequel ils vont devoir être plus prêt que jamais. En effet, les îles Fidji ont écopé d’une poule très relevée dans laquelle ils affronteront l’Angleterre, l’Australie, le Pays de Galles et l’Uruguay.

Des hôtes bons derniers

Alors que les Fidjiens et les Samoans ont survolé la compétition, le Canada, pays co-organisateur de la compétition cette année, a terminé dernier du classement. Après des défaites face au Japon, aux Îles Tonga et Samoa, les Canadiens se sont aussi inclinés sur le fil (13-15) face aux États Unis pour le match de la 5ème place. Un rang obtenu donc par les Américains qui, eux aussi, organisaient l’événement. Ces derniers n’ont remporté qu’un seul match pendant la compétition et c’était face aux Japonais (23-18). Le classement final met en avant la domination des îles du Pacifique face aux nations dont on n’entend beaucoup moins parler dans le monde du rugby. Même si le Japon commence à émerger, d’autant plus que la prochaine édition de la Coupe du monde en 2019 aura lieu en Asie.

Découvrez le classement final de la Pacific Nation Cup 2015

1) Fidji

2) Samoa

3) Tonga

4) Japon

5) Etats-Unis

6) Canada

J. E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?