• Arnaud Méla : « C’est intéressant pour la confiance collective »
    Arnaud Méla : « C’est intéressant pour la confiance collective »
Publié le / Modifié le
Top 14

Arnaud Méla : « C’est intéressant pour la confiance collective »

Vainqueurs de La Rochelle hier à Millau (35-14), les Brivistes ont enchaîné un deuxième succès consécutif au Challenge Vaquerin. Le premier face à un concurrent direct (après Béziers). Leur capitaine fait le point.

Partagez-vous le sentiment que votre équipe est montée en puissance vendredi face à La Rochelle ?

En effet. Nous sortions d’une grosse semaine de travail à Lacaune et nous voulions qu’elle porte ses fruits face aux Rochelais. On n’avait laissé pas mal de jus dans ce stage et on souhaitait livrer deux mi-temps avec de l’intensité. Et il y en a eu, car nos adversaires se sont aussi envoyés dur. On a réussi à mettre en place quelques mouvements offensifs, qu’on avait travaillés dans la semaine et c’est donc très positif et intéressant pour la confiance. On dit souvent que les matchs amicaux ne servent à rien, mais en fait, ils font vraiment du bien à la tête quand on les gagne.

Au-delà des cinq essais marqués, la plus grosse satisfaction découle-t-elle de votre prestation défensive ?

Nous sortons d’une période où nous avons énormément bossé la défense et on s’était promis de passer au moins un cap là-dessus vendredi. On a pris deux essais en première période et ensuite, nous avons réussi à tenir notre ligne. L’objectif est donc atteint. Nous avions demandé au groupe de faire un gros effort sur la discipline car nous avions été un peu indisciplinés au match précédent. Et parce qu’on aimerait aussi donner une autre image de nous. On avait mis un point d’honneur à réagir dans ce secteur. Mais lorsque tu passes vingt minutes sur ta ligne à défendre (début de seconde période), malheureusement, tu fais un peu de fautes (15 au total). C’est encore un peu le point noir et on va donc continuer à le travailler.

Radikedike auteur d’un doublé, Galala d’un essai… Les Fidjiens de Brive sont en forme sur ce début de saison ?

C’est parce qu’ils aiment bien jouer quand il fait 35e à l’inverse de nous (sourire, N.D.L.R.). Ils se sont donc régalés. Pour Radikedike, c’est une histoire de confiance. On repart de zéro après les vacances d’été. Cela permet de relancer tout le monde et les mecs sont à nouveau concentrés et motivés. On a vu aussi qu’il y avait déjà beaucoup d’envie.

Avec cinq ballons piqués à l’alignement rochelais, le contre briviste est déjà très performant…

On n’avait pas étudié la touche rochelaise, mais on s’était promis de monter en l’air sur chaque lancer adverse pour avoir une chance. C’est ce qu’on a fait et ça a marché. Mais il faut continuer à bosser car ce n’est qu’un match amical.

Justement, qu’elle sera la suite de la préparation pour Brive ?

Le groupe va déjà commencer par récupérer un peu car il s’est vraiment beaucoup dépensé durant une semaine. Et ensuite, nous allons commencer à rentrer dans le détail pour peaufiner nos systèmes, car pour l’instant, on a vu seulement les grandes lignes. En nous concentrant sur le physique et la défense. Désormais, on bascule sur le côté offensif.

Personnellement, comment vous sentez-vous ?

Ça va bien. Comme un jeune (sourire, N.D.L.R.). Non, plus sérieusement, je me sens prêt physiquement. Mais vivement que le championnat commence (le 22 août prochain à Toulouse), car les matchs amicaux, ce n’est pas évident pour les moins jeunes comme moi. Il n’en reste plus qu’un (vendredi face à Agen, à Bias-sur-Cère). Propos recueillis par Julien LOUIS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir