Les All Blacks broient du noir

  • Les All Blacks broient du noir
    Les All Blacks broient du noir
Publié le , mis à jour

Invaincus face à l’Australie depuis 2010, la Nouvelle-Zélande a sombré aujourd’hui face aux Wallabies qui ont pu bénéficier du retour de Matt Giteau qui n’avait pas joué contre les All Blacks depuis... 2010.

Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes de Steven Hansen. Grâce à un début de match brouillon côté australien, les All Blacks emmenés par Richie Mc Caw qui fête sa 140e cape saisissent l’opportunité et ouvrent le score d’une pénalité de Daniel Carter à la neuvième minute juste après un carton jaune en direction du pilier australien Kepu. Réduits à 14, les Wallabies passent ensuite tout près de la corectionnelle au quart-de-jeu après un coup de pied contré par les Néo-Zélandais dans les 22 mètres australiens. Après une action confuse où Adam-Ashley Cooper rate le ballon puis Daniel Carter se jette pour applatir, Matt Giteau semble sauver les siens, ce qui est confirmé à la vidéo. Après ce passage difficile et un début de match de ping-pong rugby, les Australiens recollent à 3-3 partout grâce à la botte de Matt Giteau. Carter répond au toulonnais avec une pénalité de 45 mètres qui effleure le poteau gauche. 3-6. C’est le score à la mi-temps.

Nehe Milner-Skudder, « A star is born »

Après un renvoi de moins de 10 mètres des Néo-zélandais la malchance continue. Le demi de mêlée Aaron Smith plaque à la carotide Ashley-Cooper, il écope d’un carton jaune mérité. L’infériorité numérique des Blacks est mise à profit par les Australiens, 2 minutes après qu’Aaron Smith ait pris la direction du banc. Kepu, à la suite d’un maul sur touche finit dans l’en-but aidé par la passe de Phipps. Giteau ne se prive pas de transformer, l’Australie mène 10 à 6. Pour autant, la fête ne continue pas pour les Australiens. Sur le renvoi des Blacks, les Wallabies sont sous pression, et cafouille un ballon. Foley est obligé d’aplatir dans son en-but, les Blacks profitent d’une mêlée à cinq mètres. S’en suit une séance de pick and go qui permet au Néo-zélandais de rajouter trois points grâce au pied de Carter : ils ne sont menés plus que d’un point. Le suspense est entier, nous sommes à la 52e. Mais l’Australie n’a pas dit son dernier mot, ils partent à l’offensive. Malheureusement, deux joueurs se heurtent et l’arbitre donne une pénalité aux Blacks. Conrad Smith la joue vite mais Phipps le plaque. C’est un carton jaune à la clé pour le demi de mêlée. Il ne fallait pas en donner plus aux Blacks. Quelques minutes après Nehe Milner-Skudder dont c’est la 1re cape finit dans l’en-but australien grâce à une passe millimétrée de Ben Smith sur un 1 contre 1. Le joueur des Hurricanes, sélectionné l’année dernière chez les Maoris de Nouvelle-Zélande marque l’essai le plus important de sa carrière. Le score est de 14-10, Carter ne transformant pas. Les Australiens réagissent et à la 62e Toomua tape un jeu au pied le long de la ligne de touche. Savea n’est pas assez rapide et c’est Ashley-Cooper qui récupère le ballon sous son nez, avant de finir en coin dans l’en-but malgré le retour de Ben Smith. Giteau transforme et fait évoluer le score à 17-14 pour ses coéquipier. Les deux équipes se livrent un combat sans merci, alors que l’Australie vient de marquer, les Néo-zélandais héritent d’une touche à 20 mètres. Il n’en fallait pas moins pour que le talent des Blacks s’expriment : le ballon sort et ricoche de main en main avant que Milner-Skudder ne l’emmène dans l’en-but australien. L’ailier de 24 ans fait coup double après un arbitrage vidéo accordant l’essai.

Les Blacks devancent les Australiens de deux petits points. L’avance au score ne dure que trois minutes, Nic White passant une pénalité à 50 mètres. L’Australie repasse devant au score, 20-19, avant de venir crucifier les Blacks. L’énorme plaquage de Hooper permet aux Australiens d’organiser un regroupement. White trouve une ouverture et s’y engouffre pour finir dans l’en-but avant de transformer son essai : les Australiens ont huit points d’avance. Les Blacks héritent d’une pénal-touche à quelques mètres de la ligne des Wallabies et d’une mêlée à cinq mètres. Malheureusement, Perenara (qui remplace Smith) commet un en-avant à la sortie de cette dernière. A la 79eles Blacks héritent d’une nouvelle opportunité : une pénalité qu’il jouent à la main. Les Australiens, gonflés à bloc, grattent le ballon. C’est la fin du match, l’Australie bat la Nouvelle-Zélande 27-19 et remporte le Rugby Championship 2015 ! Son premier titre depuis le passage à quatre équipes.

C.B. avec M.A.

À Sydney (ANZ Stadium) – Samedi 20 h 05 heure locale (12 h 05 en France).

L’Australie bat la Nouvelle-Zélande 27-19 (3-6).

Arbitre : M. Barnes (Angleterre).

Australie : 3E Kepu (42e), Ashley-Cooper (59e) et White (71e). 3T et 1P (24e) Giteau, 1P (67e) White.

Nouvelle-Zélande : 2E Milner-Skudder (54e et 65e) 3P Carter (7e, 27e et 50e).

Australie : Folau - Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau, Mitchell - (o) Foley, (m) Phipps - Hooper, Pocock, Fardy - Horwill, Mumm - Kepu, Moore (cap), Sio

Remplaçants : Polota-Nau, Slipper, Holmes, Skelton, McCalman, White, Toomua, Beale.

Nouvelle-Zélande : B.Smith - Milner-Skudder, C. Smith, S-B. Williams, Savea - (o) Carter, (m) A. Smith - McCaw (cap), Read, Kaino - Romano, Retallick - O. Franks, Coles, Woodcock Remplaçants : Taylor, B. Francks, Laulala, Whitelock, Cane, Perenara, Barrett, Fekitoa.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?