Dax : Pro des deuxièmes chances ?

  • Dax : Pro des deuxièmes chances ?
    Dax : Pro des deuxièmes chances ?
Publié le , mis à jour

Ce lundi, le Comité National et Olympique Sportif Français (CNOSF) a refusé à Lille sa montée en Pro D2. Le club du Nord va saisir le tribunal administratif du sport. En attendant, Dax est repêché. Ce n’est d’ailleurs pas une première pour le club.

Avant dernier de Pro D2 la saison dernière juste devant Massy, le club de Dax pourrait tout de même rester dans ce championnat en 2015-2016. En effet, les problèmes financiers de Lille qui empêcheraient le club de monter de Fédérale 1, font en quelque sorte les affaires du club dacquois. Après plusieurs semaines de doute sur leur avenir, les dirigeants landais semblent y voir plus clair sur le futur proche du club qui devrait (sauf retournement de situation en dernier recours) conserver sa place dans le championnat de Pro D2. Une situation que le club a déjà vécu en 2008. Mais, cette année-là, la situation concernait un maintien en Top 14. Albi avait été rétrogradé par la DNACG à cause de problèmes financiers. Malheureusement pour les Landais, la saison suivante, ils quittaient l’élite pour ne plus y retourner depuis. Les Dacquois doivent donc s’organiser dès maintenant pour éviter un destin similaire en fin de saison. Et le début du championnat approche à grand pas… En effet, dans 10 jours, Dax se déplacera sur la pelouse d’Aimé Giral à Perpignan pour une première rencontre au niveau particulièrement élevé. Un stade dans lequel les Dacquois n’ont pas un bon souvenir. En avril dernier, ils avaient été largement dominés par les joueurs de l’USAP (37-8). Malgré tout, il faut s’organiser pour ce déplacement, le tout le plus rapidement possible.

Aucun match de préparation

Pourtant le groupe dacquois pour la saison n’est pas totalement définitif. Un problème qui devrait être résolu dans les prochains jours car le président Jean-Christophe Goussebaire a annoncé la possible arrivée de « 7 ou 8 joueurs » si le club évoluait effectivement en Pro D2. S’il se dit « soulagé », ce dernier se veut tout de même prudent dans ses propos tant que le verdict n’est pas définitif. Malgré tout, il s’avoue « optimiste » car il ne sait pas « ce qui serait susceptible de modifier trois décisions qui sont allées dans le même sens et qui ont été rendues pas trois institutions légitimes. » Jean-Christophe Goussebaire avait tout de même tout prévu pour ne pas se retrouver au dernier moment sans solution. Il avait donc préparé deux projets : un pour le Pro D2 et un pour la Fédérale 1. Il avait par ailleurs décidé que cette année les Dacquois ne joueraient aucun match amical vu le contexte de cette pré-saison. C’est donc sans match que les Rouge et Blanc se lanceront dans l’antre perpignanaise lors de la première journée. À moins que d’ici là, une nouvelle décision ne tombe…

J. E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?