• « Les Bleus cherchent encore leur identité »
    « Les Bleus cherchent encore leur identité »
Publié le / Modifié le
Compétitions

« Les Bleus cherchent encore leur identité »

Guscott, star du milieu de terrain anglais dans les années 90, s’attend à un match brouillon, samedi soir.

Quel est votre avis sur l’équipe d’Angleterre alignée par Stuart Lancaster, pour ce premier match de préparation au Mondial ?

Elle est très expérimentale. Stuart a une idée claire de ce que sera son équipe type et selon moi, peu de joueurs présents samedi soir le seront pour le début de la coupe du Monde, en septembre.

Pensez-vous que Sam Burgess, la star treiziste, joue gros ?

Il a une énorme pression sur les épaules. Actuellement, une grosse polémique secoue le rugby anglais par rapport au poste que Sam, utilisé comme troisième ligne à Bath, doit occuper en sélection. Personnellement, je suis d’accord avec Stuart Lancaster et je crois aussi que Burgess est un trois-quarts centre, pas un flanker. Car il n’a pas assez d’impact et de compréhension du jeu à 15 pour être totalement efficace dans le combat au sol et l’alignement.

Fera-t-il partie du squad anglais pour le Mondial ?

On en saura davantage samedi soir… Il est en concurrence frontale avec Luther Burrell et Billy Twelvetrees, Jonathan Joseph et Brad Barritt étant les deux titulaires du milieu de terrain anglais. Mais d’autres que lui joueront gros, à Twickenham. Callum Clark, le flanker des Saints, est un joueur dévolu aux tâches obscures et la concurrence avec Chris Robshaw ne joue pas en sa faveur. Nous attendons également du numéro 8 Ben Morgan, de retour de blessure, qu’il pousse Billy Vunipola dans ses derniers retranchements.

Ces matchs amicaux ont-ils vraiment une signification ?

Non. Je pense que les Bleus démarreront eux aussi avec une équipe expérimentale. Je m’attends même à un match haché, brouillon, où les joueurs tenteront de prouver sur chaque ballon qu’ils méritent une place dans la liste finale.

Quel avis portez-vous sur les Bleus ?

Ils m’avaient beaucoup plu lors de leur dernière défaite à Twickenham, pour le Tournoi des 6 Nations (55-35). Ils avaient osé des choses, enfin ! Mais ils cherchent encore leur identité. Ils ont un mois pour la trouver. Il y a urgence…

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir