Les atouts du LOU

  • Les atouts du LOU
    Les atouts du LOU
Publié le , mis à jour

Après avoir remporté ses trois matchs de préparation et à une semaine de leur début de championnat avec la réception de Bourgoin, retour sur une partie des atouts lyonnais qui font du LOU, un des grands favoris de ce Pro D2 2015-2016.

La prolongation de cadres importants

Suite à la descente le club a connu plusieurs départs de joueurs importants, tels que celui de l’Australien George Smith vers les London Wasps. Il avait disputé 25 matchs sur 26 possibles sur la saison régulière et avait démontré qu’il avait de beaux restes. C’est donc une grosse perte pour les Lyonnais. Ricky Januarie a lui aussi fait ses valises pour La Rochelle tout comme Mosese Ratuvou parti vers la Section Paloise. Toutefois, des joueurs importants sont restés séduits par le projet à long terme du club et peut-être revanchards après une saison 2014-2015 pas si mauvaise que cela mais qui les a vus descendre en Pro D2. De ce fait, l’ailier Toby Arnold, le troisième ligne Puricelli ou encore Deon Fourie, marqueur de six essais en Top 14 la saison dernière, et Stephen Brett ont prolongé l’aventure entre Saône et Rhône.

Un paquet d’avants puissant et expérimenté

Ce sera sûrement le point fort des Lyonnais cette saison, son paquet d’avants. Le rugby commence devant et ce n’est pas Sébastien Bruno, nouvel entraîneur des avants qui dira le contraire. Le LOU s’est d’ailleurs renforcé devant avec les arrivées notables de Albertus Buckle, David Attoub, Ti’i Paulo, de Julien Bonnaire et du puissant troisième ligne qui a fait une pige bordelaise la saison dernière, Taïsania Tuifua. Avec les cadres de la saison dernière restés fidèle au club présidé par Yann Roubert, tels que Connie Basson, Karim Ghezzal, ainsi que Deon Fourie et Julien Puricelli, le mélange pourrait être détonnant. Pour cornaquer ces « gros » le LOU a pris les services de deux demis de mêlées expérimentés avec Agustin Figuerola et Nicolas Durand qui seront en concurrence avec Mathieu Lorée.

Des individualités derrière

On peut dire que le LOU dispose de redoutables finisseurs avec Toby Arnold, marqueurs de six essais l’an dernier en Top 14 et qui avait fait parler sa vitesse et ses appuis sur les pelouses de l’élite. Mais Napolioni Nalaga viendra aussi apporter puissance, vitesse et réalisme en bout de ligne après le Mondial qu’il devrait disputer avec sa sélection fidjienne. Enfin Waisele Sukanaveita, Thibaut Regard et la recrue Paea seront des atouts au centre de l’attaque lyonnaise.

Des buteurs fiables

Comme dans toutes compétitions, mais peut-être encore plus dans un Pro D2 qui se jouera en grande partie en nocturne durant l’hiver, posséder un buteur précis s’avère être important. Et le LOU compte trois buteurs de qualité avec Jérôme Porical, Stephen Brett et la recrue Jacques-Louis Potgieter. Porical a notamment marqué 110 points en Top 14 l’an dernier. Quant à Potgieter, on se souvient de son passage à Bayonne en 2012-2013, saison durant laquelle il avait disputé 31 matchs et marqué pas moins de 274 points.

L’homme de base

Julien Puricelli arrivé la saison passée pour se relancer sur les bords du Rhône, a malheureusement connu la descente. Il est désormais l’un des plus expérimentés du groupe rhodanien c’est notamment pour cela que Pierre Mignoni a décidé de le désigner capitaine. Précieux dans l’alignement en touche il s’avère également être un redoutable combattant. Déçu et pour le moins désabusé par la saison dernière, dont il espérait mieux, il aura assurément à cœur de faire une saison pleine pour faire remonter le LOU en Top 14. Enfin, ses titularisations sur les trois matchs de préparation ne font que montrer l’importance et la confiance que le staff lui attribue. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?