Absence prolongée pour Brock James

  • Absence prolongée pour Brock James
    Absence prolongée pour Brock James
Publié le , mis à jour

Espéré de retour pour les matchs d’octobre, l’ouvreur Australien de Clermont Brock James ne devrait finalement pas refouler les pelouses de Top 14 avant 2016.

Les mauvaises nouvelles s’accumulent côté clermontois. Vendredi soir, c’est Ludovic Radosavljevic qui devait déclarer forfait pour le début de saison, victime d’une lésion à l’adducteur droit. Dans la foulée, mardi, le talonneur samoan John Ulugia se retrouvait sur le flanc pour 3 à 4 mois en raison d’une hernie discale décelée suite à un déficit de puissance en musculation. Un écart ayant entraîné une IRM de contrôle révélant la blessure et l’obligation d’une intervention chirurgicale rapide. Un double coup dur sur l’axe majeur 2-9, frappant deux postes que les Clermontois avaient décidé de ne pas renforcer cet été pour l’ouvrir à des jeunes issus du centre de formation.

Trois jokers à l’étude

En ce début de semaine, les Auvergnats ont également enregistré un troisième contretemps de taille : opéré il y a deux semaines suite à une légère anomalie cardiaque, Brock James voit sa convalescence prendre du retard. L’Australien présente actuellement un état de santé nettement en dessous des temps de passage envisagés. Si bien que, du côté du staff clermontois, on table désormais sur une absence de 4 mois !

Déjà à la recherche d’un joker Coupe du monde sur le poste de demi de mêlée, les Clermontois sont désormais en quête de deux jokers médicaux pour couvrir les postes de talonneur et ouvreur. Si pour les deux derniers cités, les prospections ne font que débuter, plusieurs noms circulent déjà concernant le numéro 9. Revenu avec insistance en Auvergne, le nom de Jérôme Fillol est une fausse piste. L’ASMCA s’était en revanche penché sur le Gallois Dwayne Peel. Sans succès, les contacts n’ayant pas abouti. Plusieurs noms, dont ceux de Sébastien Descons (actuellement à Perpignan) et Arnaud Pic (ancien clermontois actuellement à Dax) sont toujours à l’étude dans les bureaux de la direction auvergnate. Une décision devrait être prise dans les plus brefs délais.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?