Reggiardo « Nous avons joué petit bras en première période. »

  • Reggiardo « Nous avons joué petit bras en première période. »
    Reggiardo « Nous avons joué petit bras en première période. »
Publié le , mis à jour

Les Albigeois sont venus mourir à cinq points des Bayonnais hier soir. Une réelle contre-performance à domicile pour l’un des ambitieux de cette saison de Pro D2. Si les Tarnais se sont montrés déçus et quelque peu fatalistes, ils n’en ont pour autant pas baissé les bras.

Les hommes de Mauricio Reggiardo ont connu hier soir un léger retard à l’allumage. Ce dernier l’a d’ailleurs regretté : « Nous avons joué petit bras en première période. En deuxième mi-temps, les joueurs ont pris la mesure du match et ont accéléré. » Menés 28 – 13 à la 58e, après un essai assassin marqué en contre par le Bayonnais Julien Jané comme l’explique le manager albigeois : « nous prenons un essai en contre sur l’action qui suit une occasion d’essai pour Rokoduru. Cet essai est assassin, mais c’est le rugby. » Malgré cet essai les Albigeois se sont lancés à l’abordage afin de remonter leur retard. Fidèles aux qualités dont ils ont fait montre la saison passée, ils sont parvenus à revenir à 5 points des Bayonnais, grâce notamment à l’essai marqué par César Damiani, auteur d’une très intéressante rentrée. Mais cela n’a pas suffi, en particulier à cause d’une trop grande faiblesse dans le secteur de la mêlée fermée. Le deuxième ligne albigeois, Matthieu André l’a justement mis en exergue : « Nous démarrons le match en deuxième mi-temps. On se crée des occasions, mais nous avons trop de retard au score à ce moment-là. Nous n’avons pas su résoudre le problème qu’ils nous ont posé en mêlée. » Si les soldats du SCA se sont tous montrés déçus ils ont tenu à minimiser la portée de la défaite au regard du statut des Bayonnais dans ce championnat : « Nous perdons contre un effectif de Top 14, 2e budget de Pro D2. » déclare Reggiardo. Et Julien Raynaud, capitaine albigeois, de renchérir : « Nous sommes très déçus d’entamer cette saison sur une défaite. Nous avions beaucoup d’intentions, mais les Bayonnais ont joué le coup parfait à l’extérieur. On retiendra le point de bonus défensif, tout le monde ne le prendra pas contre ces Bayonnais. »

Reggiardo : « Il faut se remettre en question, à commencer par moi-même. Ça reste un match de rugby, il faut continuer à bosser avec humilité. »

Malgré la défaite, ce match n’est pas à oublier pour autant pour les Albigeois, qui ont montré qu’ils ont toujours des atouts pour jouer les premiers rôles cette saison. Comme l’a précisé Julien Raynaud : « Il y a eu de la révolte aussi. On ne passe pas si loin de la victoire, en fin de match… » Les Albigeois se sont juste réveillés un peu trop tard et ont connu trop de défaillances en mêlée. Il faudra régler ces problèmes. Jean-Christophe Bacca, n’en veut d’ailleurs pas à ses hommes d’avoir choisi la mêlée à une dizaine de mètres de l’en-but bayonnais en fin de match malgré les difficultés qu’ils ont éprouvées toute la partie : « Sur la dernière mêlée, la décision appartient aux joueurs. Ils se sentent bien, ils décident de jouer cette mêlée et perdent le ballon. Nous, sur le banc, nous n’avons pas les sensations. S’ils étaient allés à dam, nous aurions tous applaudi, alors nous ne leur en voulons absolument pas. » On peut toutefois faire confiance aux Tarnais pour se relever et il est évident qu’ils comptent de nombreux atouts pour faire très bonne figure dans ce championnat. Ne serait-ce qu’en la personne de Raphaël Lagarde qui a fourni une belle prestation hier soir. Charge aux protégés de Reggiardo de se rattraper dès la semaine prochaine face à Bourgoin, ce dernier a d’ailleurs conclu : « Il faut se remettre en question, à commencer par moi-même. Ça reste un match de rugby, il faut continuer à bosser avec humilité. » M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?