Albi à réaction

  • Albi à réaction
    Albi à réaction
Publié le , mis à jour

Largement mené à la mi-temps, Albi a su retourner le score après la sirène grâce à un essai de pénalité. Les Berjalliens peuvent nourrir des regrets d’avoir laissé échapper un match qu’ils avaient en main jusqu’à l’heure de jeu.

Bourgoin Jallieu — Albi 19-22

Par Sébastien Fiatte

Résumé

A chacun sa mi-temps. Bourgoin domina en mêlée dans la première, Albi dans la seconde. Les buteurs berjalliens, Bosviel (5/9) et Bouillot (0/1) laissèrent des points en route, au contraire de Lagarde (5/6). Dominés, les Berjalliens finirent à treize après les cartons jaunes infligés à Garcia (76e) et Théophile Cotte, après la sirène. Une dernière mêlée sanctionnée incita M. Noirot à se rendre au milieu des perches, validant le retour et la victoire d’Albi. Cruel pour les Berjalliens, mais pas immérités pour des Albigeois qui ont su réagir après une première mi-temps ratée.

Le fait du match

La demi-heure de jeu venait à peine d’être dépassée. Michallet récupéra le ballon sur un renvoi aux vingt-deux adverses. La suite ? Un chef d’œuvre collectif sur soixante mètres. Cela commença par Pelepele, envoyé en leurre, les trois-quarts gagnèrent du terrain, grâce à Bosviel et au jeune Faure, jouant à l’anguille autour de trois gros. Après Price qui résista à l’impact, bien soutenu par ses avants venus à son secours, la balle revint dans les mains de Bosviel pour un coup de pied par-dessus millimétré pour lui-même. Les gros ne furent pas en reste. Les trois-quarts stoppés sur la ligne adverse, ils vinrent mettre une dernière couche à l’impact. La balle sortie et la charnière envoya Puyo à l’essai entre les perches.

L’homme du match

À l’image de son équipe, l’ouvreur albigeois, Raphaël Lagarde traversa la première mi-temps comme un fantôme, ratant une pénalité à trente-cinq mètres face aux perches (37e). Sur les rails d’une mêlée retrouvée, il montra un autre visage en deuxième mi-temps, mit tous ses coups de pied (4 pénalités, 1 transformation) et fit souffrir mille maux à l’arrière-garde berjallienne, trouvant trois touches au cordeau et adressant un paquet de chandelles millimétrés.

La fiche technique

À Bourgoin (stade Pierre-Rajon) — vendredi 19h30

Arbitre : M. Noirot (Languedoc)

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, 9-3, 16-3 (mt), 16-6, 19-6, 19-9, 19-12, 19-15, 19-22

Bourgoin : 1 E Puyo (32e). 1T Bosviel (32e). 4P Bosviel (3e, 14e, 19e, 54e)

Cartons jaunes : Garcia (76e), 6. T. Cotte (80e)

Albi : 1E de pénalité (80e), 1T. Lagarde (80e). 5P de Lagarde (24e, 51e, 56e, 62e, 65e)

Les buteurs : Bosviel 4P/8, Bouillot 0P/1 ; Lagarde 5P/6, Rojas Alavarez 0D/1

Bourgoin : 15. Bosviel ; 14. Matthieu, 13. Puyo, 12. Coux (22. Eymond 49e), 11. Price 10. Michallet (21. Bouillot 64e), 9. Faure (20. Da Silva 64e) ; 7. Leonte (cap) (1. Gicollet 80e), 8. Pelepele (19. Toevalu 53e-68e), 6. T. Cotte ; 5. Adamou (18. Santoni 60e), 4. L. Cotte ; 3. Garcia (23. Fakalelu mt, Garcia 66e), 2. Janaudy (16. Saby 49e), 1. Gicollet (17. Resseguier 49e)

Albi : 15. Marchini ; 14. Le Bourhis, 13. Naqiri, 12. Bathélémy (21. Rojas Alavarez 33e-39e, 47e), 11. Bonnet ; 10. Lagarde, 9. Chateauraynaud (22. Entraygues 51e) ; 7. Raynaud, 8. Faleafa (18. Tonga 13e), 6. Farre ; 5. Damiani, 4. Maisuradze ; 3. Hamadache (23. Sheklashvili. mt), 2. Djebablah (16. Ponnau 16e, 19. Fray 47e), 1. Lafoy (17. Curie mt)

Non entré en jeu : 20. Rokoduru

Les meilleurs

Coux, Pelepele, Adamou, ; Lagarde, Sheklashvili, Curie, Raynaud

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?