Le Japon dévoile ses 31 mondialistes

  • Le Japon dévoile ses 31 mondialistes
    Le Japon dévoile ses 31 mondialistes
Publié le , mis à jour

Alors que la Coupe du monde en Angleterre approche à grand pas, le sélectionneur de l’équipe japonaise a annoncé ce lundi la liste des 31 joueurs qui partiront pour Londres dans les prochains jours.

Trente et un joueurs nippons partiront pour le Mondial anglais (18 septembre-31 octobre) dans les jours qui arrivent. Pourtant dans ce groupe, certains ne sont pas Japonais. Néo-Zélandais, Australien ou encore Fidjien, ils ont pourtant décidé de tout quitter pour aller en Asie, un continent qui ne vibre pourtant pas autant pour le rugby. Présentation de ces expatriés de l’hémisphère sud.

Michael Broadhurst, 28 ans, Néo-Zélandais

Chez les Broadhurst le rugby c’est dans les gènes. En effet, James, plus jeune que Michael d’un an, pratique lui aussi ce sport mais en Super 15 avec Hurricanes. Michael Broadhurst lui a choisi d’évoluer au Japon, plus précisément avec le club de Ricoh Black Rams. C’est en 2012 qu’il a découvert la sélection nippone avec laquelle il a déjà marqué sept essais en 21 titularisations. Lui aussi était de la partie lors de la victoire historique face au Pays de Galles.

Michael Leitch, 26 ans, Fidjien

Il est l’élément fort de cette équipe japonaise. Membre régulier de la sélection nippone depuis 2008, le flanker compte actuellement 42 titularisations avec les Braves Blossons. Pourtant, Michael Leicht est Fidjien à la base. Pourtant c’est très jeune qu’il découvre la mégalopole japonaise. En effet, à 15 ans, Leitch arrive au Japon pour ses études. Finalement il y restera et jouera très vite dans des clubs nippons. Joueur reconnu en Asie, il est le capitaine de la sélection pour le Mondial.

Craig Wing, 35 ans, Australien

Ancien joueur de rugby à XIII australien, Craig Wing évoluait avec le club de South Sydney avant de s’envoler pour le Japon en 2010. Là-bas, il joue à Chiba durant deux saisons avant de rejoindre le club de Kobe avec les Kobelco Steelers pour évoluer au poste de centre. Il fait ses débuts en sélection nationale en mai 2013 et inscrit son premier essai lors d’une victoire historique face au Pays de Galles (23-8) en juin de la même année. Ce fut d’ailleurs sa seule réalisation en neuf sélections.

Luke Thompson, 34 ans, Néo-Zélandais

Ce natif de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a joué pour les Canterbury dans cette même ville à ses débuts. Malheureusement pour lui, tout ne s’est pas très bien passé avec cette formation et très vite il a décidé de quitter sa ville et même son pays pour aller tâter le ballon ovale au Japon. Depuis 2007, il a la possibilité de jouer sous les couleurs Rouge et Blanche de la sélection ce qui lui a permis de participer à deux Coupes du monde (2007 et 2011). Dans deux semaines, il connaîtra son troisième Mondial. J. E.

Les 31 joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde

Avants : Justin Ives, Shoji Ito, Keita Inagaki, Hitoshi Ono, Takeshi Kizu, Hendrik Tui, Luke Thompson, Kensuke Hatakeyama, Michael Broadhurst, Ryu Holani, Shota Horie, Shinya Makabe, Amanaki Mafi, Masataka Mikami, Hiroshi Yamashita, Hiroki Yuhara, Michael Leitch (cap.)

Arrières : Craig Wing, Kosei Ono, Ayumu Goromaru, Male Sau, Harumichi Tatekawa, Fumiaki Tanaka, Yu Tamura, Toshiaki Hirose, Atsushi Hiwasa, Kenki Fukuoka, Yoshikazu Fujita, Karne Hesketh, Kotaro Matsushima, Akihito Yamada

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?