Le défi des Broncos

  • Le défi des Broncos Le défi des Broncos
    Le défi des Broncos
Publié le , mis à jour

Le Toulouse Olympique, le double champion de France s’est engagé au sein du prochain championnat de la League One anglaise. Son équipe réserve aura la responsabilité de remplacer le champion de France en titre au sein de l’élite du championnat. Une jeune formation qui a un beau défi à relever…

Toulouse Olympique va relever la saison prochaine le défi du troisième niveau anglais, celui de la League One où il aspire à la conquête du titre afin d’accéder en 2017 au Championship (le deuxième niveau de l’épreuve). Afin d’être en conformité avec les exigences du cahier des charges de la fédération anglaise, le double champion de France (2014-2015) doit présenter une équipe au sein du championnat élite domestique. Elle va être assurée par l’équipe réserve, celle des Broncos de Toulouse qui l’an dernier disputait le championnat d’élite 2. Cette année, les Broncos vont évoluer au plus haut niveau national et ont la ferme intention de ne pas jouer les derniers rôles.

1. Un effectif de vingt-cinq joueurs dont quatorze issus du centre de formation

Vingt-cinq joueurs vont ainsi constituer l’effectif de cette équipe. Un seul étranger fait partie à ce jour du groupe, l’ailier papou Kuni Minga. La colonne vertébrale de cette équipe sera constituée par quatorze joueurs issus du centre de formation : Nicolas Bianchini, Clément Boyer, Christopher Denis, Étienne Ferret, Douglas Gauvin, Arthur Gonzalez-Trique, Paul Marcon, Gavin Margueritte, Anthony Marion, Cédric Mazars, Kuni Minga, Maxime Puech et Damien Wastjer. La particularité de cette équipe, c’est sa jeunesse. Le plus âgé, Kuni Minga a 23 ans, le plus jeune Étienne Ferret vient de fêter ses 19 ans.

2. La porte de l’équipe fanion n’est pas fermée

En tout début de saison, l’entraîneur de l’équipe fanion, Sylvain Houles a fait passer le message « La porte de l’équipe fanion n’est pas fermée. » A ce jour, tous les joueurs appelés à disputer le championnat de France, peuvent envisager de faire des feuilles de match au sein du prochain championnat de League-One. Un beau challenge pour ces réservistes.

3. L’objectif

Cette année, la conquête du titre de champion de France n’est pas l’objectif premier. « Le but, c’est que la majorité de ce groupe puisse sur le court ou long terme évoluer en équipe fanion et disputer le championnat anglais, confie l’entraîneur, Joris Canton. L’intérêt de l’équipe fanion est la priorité. Sur la première phase de l’épreuve, nous serons dans une phase d’apprentissage. Une majorité de l’effectif va découvrir l’exigence du championnat élite. Les oppositions face à des formations comme Lézignan, Limoux, Saint-Estève-XIII catalan vont permettre à certains de s’aguerrir, d’étoffer un peu plus leur expérience. Au sein de l’encadrement, nous savons que l’entame de l’épreuve sera dure. Nous avons confiance à la qualité de ce groupe dont la jeunesse sera un atout. Nous restons persuadés que nous remporterons des matchs au cours de la saison. Il n’est pas question de jouer le fond du tableau. Il est évident que cette année, ça sera une saison de transition. »

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?