Albi a eu chaud !

  • Albi a eu chaud !
    Albi a eu chaud !
Publié le , mis à jour

Albi remporte, au terme d’un match agréable, sa première victoire à domicile de la saison. Cette rencontre bien entamée aurait pourtant pu leur échapper ...

Albi - Perpignan 23 - 19

par David Bourniquel

RÉSUMÉ

Albi, à la faveur d’une entame pleine de réalisme, a réussi à remporter le match de gala face à Perpignan. En plus d’une très bonne opération comptable, les Tarnais enregistrent leur première victoire à domicile de la saison. Mais que ce fut difficile ! Bien installé dans le match grâce à deux essais inscrits coup sur coup en première période, le jeu des Tarnais s’est peu à peu délité et Perpignan a fini par revenir dans le match, au point de faire vivre un dernier quart d’heure sous tension à des Albigeois qui ont bien cru voir ce match leur échapper. Les Perpignanais se contentent finalement d’un bonus défensif. Il n’en fut rien et ils occupent, à la faveur de cette victoire, la première place du classement en attendant le résultat de Lyon.

LE TOURNANT DU MATCH

La 74e minute décisive. Les Albigeois mènent 23-16 mais sont au plus mal. Ils viennent d’encaisser un essai de pénalité, évoluent à 14 depuis l’exclusion de Malik Hamadache et la confiance a changé de camp. Les Perpignanais ont un ballon d’essai, le ballon de l’égalisation sur la ligne albigeoise mais, dans un ruck, « dégueulent » le ballon dans le camp des Tarnais. Un grand coup de pied plus loin, le danger était écarté et Albi pouvait à nouveau respirer.

LE PLUS BEL ESSAI

Le chef d’œuvre d’Afusipa Taumoepeau. Assurément un des plus beaux essais qu’ait connu le Stadium depuis très longtemps. Sur un ballon de récupération, Raphaël Lagarde navigue dans l’entre-jeu pour servir Timilaï Rokoduru sur son aile. La flèche fidjienne met les gaz long de ligne, repique vers les poteaux et sert au contact du dernier défenseur, à une main s’il vous plaît, son premier centre Afusipa Taumoepeau lancé à pleine vitesse. Justesse technique, vitesse, prise d’initiative et d’intervalle, tout y était ! Sublime !

L’HOMME DU MATCH

Raphaël Lagarde. L’ex Agenais a livré une partie trois étoiles. Ardent défenseur, il a écœuré les Perpignanais grâce à la justesse de son placement et de son jeu au pied. Toujours dans les bons coups offensifs, c’est lui qui a servi un caviar à Timilaï Rokoduru sur le premier essai du match. Créateur, ses variations dans la ligne d’attaque ont semé le trouble chez les Catalans. Enfin, il a gratifié le public d’un superbe drop-goal, permettant aux siens de prendre de l’air au score (20-9, 55e). Tout le répertoire du (bon) numéro 10 a été passé en revue. Seul petit bémol à sa prestation, sa réussite face au but.

FICHE TECHNIQUE

À ALBI – Jeudi 19 heures – 5 002 spectateurs.

Arbitre : M. Datas (Armagnac – Bigorre).

Évolution du score : 0-3, 7-3, 14-3, 14-6, 17-6, 17-9 (MT) ; 20-9, 23-9, 23-16, 23-19.

Albi : 2E Taumoepeau (18e), M. Le Bourhis (22e) ; 2T Lagarde (18e, 22e, ; 2P Lagarde (37e, 64e, 1DG Lagarde (55e).

Carton jaune : Hamadache (69e, faute répétées).

Perpignan : 1E de pénalité (70e) ; 1T Séguy (70e) ; 4P Bousquet (10e, 28e, 38e), Séguy (80e).

Carton jaune : Torfs (64e, antijeu).

Albi :15. Peluchon (20. Naqiri 59e) ; 14. M. Le Bourhis, 13. Rojas (21. Barthélémy 62e), 12. Taumoepeau, 11. Rokoduru ; 10. Lagarde, 9. Entraygues (22. Chateauraynaud 75e) ; 7. J. Raynaud (cap.), 8. Tonga (19. Calas 47e-3. Sheklashvili 69e-79e), 6. Farré ; 5. Damiani, 4. Maisuradze ; 3. Sheklashvili (23. Hamadache 56e), 2. Ponnau (16. Mérancienne 66e), 1. Curie (17. Dedieu 59e).

Perpignan : 15. Bousquet (22. Artru 43e);14. Michel, 13. Torfs, 12. Mafi, 11. Pujol ; 10. Selponi (21. Séguy mt), 9. Duvenage (20. Ecochard 60e) ; 7. Ch. André (19. Brazo 66e), 8. Basilaia, 6. Vivalda ; 5. Chalureau (18. Kulemin 49e), 4. Vilaceca (cap.) ; 3. Mchedlishvili (23. David mt), 2. Genevois (16. Carbou 64e), 1. Becasseau (17. Custoja 49e).

Les buteurs

Lagarde : 2P/4, 2T/2, 1DG/2. Bousquet : 3P/4. Séguy : 1P/2.

Les Meilleurs

À Albi, Lagarde, J. Raynaud, M. Le Bourhis, Rojas, Tonga ; à Perpignan, Bousquet.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?