Villeneuve – sur-Lot : vers un avenir plus serein

  • Villeneuve – sur-Lot : vers un avenir plus serein
    Villeneuve – sur-Lot : vers un avenir plus serein
Publié le , mis à jour

Le club doyen et pionnier du mouvement treiziste a échappé à la mise en liquidation. Le tribunal de grande instance (TGI) d’Agen a accordé un étalement de la dette de 110 000 euros. Villeneuve XIII a encore de beaux jours devant lui.

Vendredi 11 septembre 2015, dans les locaux du tribunal d’Agen, le Villeneuve – rugby-League a joué la partie la plus crispante et angoissante de son histoire. Une opposition qui n’avait pas pour cadre un rectangle vert, mais la Chambre du Tribunal agenais. L’issue du jugement du TGI d’Agen pouvait décider de l’avenir, voire de l’existence du club le plus titré du département. La dette de 110 000 euros pouvait ainsi avoir raison de quatre-vingts années d’existence d’un des clubs treiziste les plus populaires de l’hexagone.

Dans cette partie, les dirigeants villeneuvois sont sortis vainqueurs de ce duel juridique. L’avocate du club, Me Catherine Jeoffroy, et le comité directeur du club ont su convaincre le procureur de la République et les divers créanciers. La justice a ainsi accordé du crédit à l’étalement de la dette villeneuvoise.

Les dirigeants se sont engagés à la rembourser sur un plan de quatre à dix ans. Une proposition que le tribunal de grande instance va normalement valider le 25 septembre prochain.

En attendant, le Villeneuve-rugby League va pouvoir se consacrer au volet sportif. Samedi, il lance sa saison à Albi. Une saison qui sera une transition dans bien des domaines.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?