Mondial 2019 : le projet japonais renforcé ?

  • Mondial 2019 : le projet japonais renforcé ?
    Mondial 2019 : le projet japonais renforcé ?
Publié le , mis à jour

La victoire des Cherryblossoms face à l’Afrique du Sud vient au secours d’un projet de Mondial bien chancelant. Comment World Rugby pourra y résister ?

La victoire du Japon a une résonance géopolitique. On sait que l’Archipel doit organiser le prochain Mondial en 2019, mais que le projet est peut-être en train de tomber à l’eau. En effet, l’IRB s’est rendu compte que le Comité d’Organisation n’était pas sûr de pouvoir utiliser le nouveau stade de Tokyo comme prévu. Le gouvernement japonais a préféré arrêter les frais de sa construction vu les dépassements des devis initiaux constatés. Il coûterait plus d’1,8 milliard d’euros Le coût final probable semblait si élevé que Shinzo Abe, le premier ministre a arrêté les frais. Mais tout le projet reposait sur l’utilisation de cette enceinte, sans elle tout est à revoir ou presque. L’IRB a tellement pris l’affaire au sérieux qu’elle a déjà donné deux pays de remplacement possible : l’Afrique du Sud et l’Italie. En termes diplomatiques, ce genre de communication pèse très lourd. On peut imaginer que le succès des Japonais face aux Boks a soulagé les organisateurs. Ils vont forcément estimer que cet exploit rend incontournable la tenue de l’événement dans leur pays puisque leur pays n’appartient plus tout à fait au club des nations émergentes. On imagine la honte que ce serait pour eux de se voir retirer ce Mondial 2019.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?