Guy Novès s’offre un bain de foule

  • Guy Novès s’offre un bain de foule
    Guy Novès s’offre un bain de foule
Publié le , mis à jour

Tandis qu’hier l’équipe de France s’apprêtait à jouer son premier match face aux Italiens dans cette Coupe du monde, le nouveau sélectionneur du XV de France, Guy Novès, lui, attirait les foules.

Tel Justin Bieber hier sur le plateau du Grand Journal, Guy Novès s’est présenté au centre de commercial de Toulouse-Purpan protégé par des gardes du corps, prêts à découper quiconque oserait s’approcher de lui. Installé à une table dans un cercle au périmètre bien déterminé par ses hommes de la sécurité, le nouveau sélectionneur du XV de France s’est essayé à une séance de dédicaces à l’occasion du lancement de la Coupe du monde et à reçu pour l’occasion, près d’une centaine de supporters, tous pressés de serrer la main non plus de l’entraîneur du Stade Toulousain, mais bel et bien du remplaçant de Philippe Saint-André. Pourtant, parmi les fans, se cachaient encore quelques irréductibles supporters de l’ex entraîneur toulousain, tels que Caroline et Lionel : « Nous sommes supporters du Stade Toulousain depuis des années donc pour nous, nous associerons toujours Novès à Toulouse. Mais le voir là, représentant le XV de France, c’est encore plus impressionnant ! »

PSA, déjà loin dans le cœur des Français ?

À Londres, dans le même temps, le sélectionneur actuel du XV de France s’apprêtait lui, à affronter l’Italie pour son premier match face. Et autant dire que la pression qui reposait sur ses épaules était double, puisqu’en plus de devoir ramener un résultat positif hier soir, Philippe Saint André est également attendu au tournant à l’issue de cette Coupe du monde et après 4 de mandat à la tête du XV de France. Guy Novès, de son bureau au milieu du centre commercial de Purpan, profitait bien de cette situation, salué et adoré par la foule venue maquillée aux couleurs du drapeau français. Les commentaires dans la file d’attente étaient d’ailleurs dans le ton de la situation : « on va voir dès ce soir comment PSA sera capable de finir son mandat avec l’équipe de France, par la petite ou la grande porte. Mais au fond je n’ai qu’une impatience : voir ce que Novès sera capable d’apporter à l’équipe de France », nous confie Benjamin. Hier soir aux alentours de 22 h 30, les supporters ont pu réellement prendre position : Philippe Saint-André enfin apprécié ou Guy Novès, l’homme tant désiré. R. P.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?