La France se rassure face au Canada

  • La France se rassure face au Canada
    La France se rassure face au Canada
Publié le , mis à jour

Auteurs d’un match réussi face au Canada, les Français enchaînent une troisième victoire de suite et empochent un second bonus offensif. Place à l’Irlande maintenant. Le choc aura lieu le 11 octobre

France — Canada 41-18

Par Justine Esteve

Résumé

La France lance son match parfaitement. Avec une très belle percée de Frédéric Michalak qui donne le ballon du premier essai à Wesley Fofana. L’ouvreur débute son match avec de bonnes intentions et il va les garder pendant toute la rencontre. Très rapidement la France prend son envol au score et mène 17 à 0 après le deuxième essai tricolore inscrit par Guilhem Guirado. Malheureusement, comme souvent, la France sort de son match l’espace de quelques minutes ce qui permet aux valeureux canadiens d’inscrire deux essais et de revenir à seulement cinq points des Bleus. Mais c’était sans compter sur Slimani qui, à l’image des avants depuis le début de la compétition, était déterminé à marquer ce match de son empreinte. C’était chose faite deux minutes avant le coup de sifflet de l’arbitre annonçant la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Tricolores ont besoin de temps pour retrouver leur domination. Ils ratent même l’occasion de marquer l’essai du bonus sur une action de Mathieu Bastareaud. Finalement, c’est chose faite grâce à Pascal Papé puis Rémy Grosso confirme par une cinquième réalisation en fin de match. Les Français ne sont pas encore réglés parfaitement mais réalisent tout de même le match le plus abouti de leur Mondial ce jeudi soir face aux Canadiens.

L’essai du match

Le premier essai est de la partie est le plus beau. Le match est à peine lancé lorsque Sébastien Tillous-Borde trouve Frédéric Michalak après un regroupement. L’ouvreur toulonnais perce et trouve la faille dans la défense canadienne et donne à Wesley Fofana. Le centre aplati un superbe essai. Quelques minutes il aura même l’occasion de doubler la mise sur une superbe passe au pied de Michalak. Malheureusement, dans l’en-but, Fofana ne se saisit pas du ballon.

Le tournant du match

Même si le Canada a réalisé dix bonnes minutes en fin de première période, les Français ont tout de même dominé toute la partie. Le tournant du match est l’essai de Pascal Papé qui permet aux Bleus de marquer leur quatrième essai, celui du bonus offensif et qui montre l’importance du collectif dans ce match.

L’homme du match

Frédéric Michalak a littéralement dominé ce match en particulier la première période. Le demi d’ouverture toulonnais a réalisé un 100 % au pied, dépassant au passage le record de Thierry Lacroix. Michalak a marqué plus de points que Lacroix en Coupe du monde. Par ailleurs, il est l’auteur de la percée et de la passe pour Fofana sur le premier essai. Peu de temps après il réalise une passe millimétrée au pied que Fofana ne capte pas mais qui aurait pu offrir un deuxième essai aux Tricolores. Un match quasi parfait pour celui qui a été autant aimé que critiqué depuis ses débuts en Coupe du monde en 2003.

La fiche technique

À Milton Keynes - Jeudi 21 heures — 28 145 spectateurs.

Arbitre : M. Doyle (Angleterre)

Évolution du score : 7-0, 10-0, 17-0, 17-7, 17-12, 24-12 (MT) ; 24-15, 24-18, 27-18, 34-18, 41-18.

France : 5E Fofana (4e), Guirado (29e), Slimani (38e), Papé (67e), Grosso (75e) ; 5T Michalak (5e, 30e, 39e, 68e), Parra (76e) ; 2P Michalak (15e, 59e).

Canada : 2E DTH Van der Merwe (31e), Carpenter (34e) ; 1T Hirayama (32e) ; 2P Hirayama (42e, 56e).

Carton jaune : Dala (72e) fautes répétées

France : 15. Spedding ; 14. Grosso, 13. Bastareaud (23. Dumoulin 70e), 12. Fofana, 11. Dulin ; 10. Michalak (22. Tales 68e), 9. Tillous-Borde (21. Parra 59e) ; 7. Le Roux (19. Nyanga 68e), 8. Chouly (20. Ouedraogo 73e), 6. Dusautoir (cap.) ; 5. Maestri, 4. Papé ; 3. Slimani (18. Mas 63e), 2. Guirado (16. Kayser 59e), 1. Ben Arous (17. Debaty 59e).

Canada : 15. M. Evans (22. Jones 37e, 23. Trainor 64e) ; 14. MacKenzie (22. Jones 68e), 13. Hearns, 12. Blevins, 11. DTH Van der Merwe ; 10. Hirayama, 9. Mack (21. McRorie 66e) ; 7. Thorpe (16. Barkwill 48e), 8. Ardron (cap.) (20. Dala 19e), 6. Gilmour ; 5. Cudmore, 4. Beukeboom ; 3. Wooldridge (18. Tiedemann 68e), 2. Carpenter (19. Olmstead 61e), 1. Buydens (17. Sears-Duru 48e).

LES BUTEURS

Michalak : 4T/4, 2P/2 ; Parra 1T/1 ; Hirayama : 1T/2, 2P/2, 0DG/1.

LES MEILLEURS

Michalak, Fofana, Slimani, Dusautoir ; DTH Van der Merwe ; Hearn, Carpenter.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?