La Géorgie remporte le match le plus long de l’histoire

  • La Géorgie remporte le match le plus long de l’histoire
    La Géorgie remporte le match le plus long de l’histoire
Publié le , mis à jour

Au terme d’un match décevant, les Géorgiens se sont imposés sur le fil face à des Namibiens volontaires et courageux. Troisième de la poule C, la Géorgie pourrait être qualifiée pour le Mondial 2019 si les Tonga s’inclinent face aux All Blacks vendredi soir.

Namibie — Géorgie 16-17

Par Justine Esteve

Résumé

Les Géorgiens semblaient avoir plus le match par le bon bout. Malgré l’ouverture du score précoce des Namibiens par le pied de Kotzé, Gorgodze et ses coéquipiers ont dominé la Namibie pendant de longues minutes sans jamais réussir à scorer. Après un essai invalidé par la vidéo à juste titre, les Géorgiens ont continué à pilonner la défense héroïque des Namibiens. En vain. À l’image de ces dix minutes de jeu supplémentaires après la sirène marquant la pause. Bénéficiant de nombreuses mêlées, les Géorgiens n’ont jamais réussi à marquer des points malgré les deux cartons jaunes infligés à Larson puis Coetzee. C’est donc bredouille que les Lelos ont rejoint les vestiaires. Les intentions étaient toujours là à leur retour mais cette fois la réussite aussi. Après plusieurs phases de jeu près de la ligne d’en-but namibienne, le capitaine géorgien ouvre la voie et inscrit les premiers points de son équipe. Peu après Malaguradze l’imite et permet à la Géorgie de prendre le large. Pas de quoi décourager les Namibiens qui, à force de volonté et de courage, ont fini par aplatir un superbe essai en coin. Transformé, cet essai leur permet de revenir à un point des Géorgiens. Pourtant cela ne suffira pas et le score en restera là. Les Géorgiens occupent désormais la troisième place au classement de cette poule C, synonyme de qualification pour le Mondial 2019 au Japon. Seule une victoire des Tonga face aux All Blacks pourrait les faire redescendre à la quatrième place.

L’essai du match

À la 74e minute, le demi d’ouverture namibien est à la conclusion d’un très bel essai. Le troisième ligne centre, Bothma, perce et permet aux Namibiens d’avancer et de se regrouper. Le ballon ressort et file jusqu’à l’aile ou se trouve Kotzé qui feinte la passe et aplati en coin. Le plus bel essai de ce match bien pauvre en action

Le tournant du match

En début de seconde période, Mamuka Gorgodze a pris ses responsabilités en marquant le premier essai de son équipe. Par la même occasion, il ouvre le score pour la Géorgie et sème la révolte dans ce match. Après cela et malgré le retour des Namibiens, la Géorgie fera la course en tête jusqu’à la fin du match.

L’homme du match

Theuns Kotzé a réalisé un très bon match côté namibien. Et même si la Namibie n’a toujours pas remporté de match en Coupe du monde, le demi d’ouverture a marqué la totalité des points de son équipe ce soir. Il ne lui manquait plus qu’un drop goal pour marquer dans tous les secteurs, il l’a tenté mais a échoué. Son seul échec ce soir, qui aurait pu faire la différence vu le score final.

la fiche technique

À Exeter - mercredi 21 heures — 11 156 spectateurs

Arbitre : M. Clancy (Irlande).

Évolution du score : 3-0, 6-0 (MT) ; 6-7, 6-14, 6-17, 9-17, 16-17.

Namibie : 1E Kotzé (74e) ; 1T Kotzé (76e), 2P Kotzé (2e, 18e)

Géorgie : 2E Gorgodze (50e), Malaguradze (56e), 2T Kvirikashvili (51e, 57e)

Namibie : 15.Botha ; 14. Philander (18.Coetzee 40+5e-51e), 13. D. Van Wyk (21.Smit 23e), 12. De la Harpe (23.Tromp 75e), 11. R. Van Wyk ; 10. Kotze, 9.Jantjies (22. Stevens 67e) ; 7. Du Plessis (19.Conradie 59e), 8. Bothma, 6.Burger (cap) (20. Kitshoff 10e) ; 5.Uanivi, 4.Van Lill (7. Du Plessis 68e) ; 3.Larson (18.Coetzee 59e, 16. Van der Westhuizen 71e), 2. Jaarsveld, 1. Redelinghuys (17.Engels 59e)

Cartons jaunes : Larson (45e), Coetzee (40+10e), Bothma (51e).

Géorgie : 15. Kvirikashvili (23.Tsiklauri 75e) ; 14. Mchedlidze (22.Aptsiauri 43e), 13. Kacharava, 12. Sharikadze, 11. Todua ; 10.Malaguradze, 9. Lobzhanidze (21.Begadze 65e) ; 7. Kolelishvili (16. Mamukashvili 40+5e-40+6e, 20. Lomidze 40e), 8. Gorgodze (cap.), 6. Tkhilaishvili ; 5. Mikautadze (19.Datunashvili 56e), 4. Nemsadze ; 3.Zirakashvili, 2. Bregvadze (16. Mamukashvili 56e), 1. Nariashvili (17. Asieshvili 35e).

Non entrés en jeu : 18. Peikrishvili.

Carton jaune : Bregvadze (35e).

Les meilleurs

Pour la Namibie : Du Plessis, Bothma, Kotzé. Pour la Géorgie : Gorgodze, Todua, Kvirikashvili.

Les buteurs

Kotzé : 2P/2, 1T/1, 0DG/1 ; Kvirikashvili : 2T/2.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?