Albi s’offre le match de prestige contre Toulouse

  • Albi s’offre le match de prestige contre Toulouse
    Albi s’offre le match de prestige contre Toulouse
Publié le , mis à jour

Sans briller mais en étant pragmatique, Albi s’offre une jolie victoire contre le voisin toulousain venu pour réciter ses gammes.

Albi — Toulouse 19-14

Par David Bourniquel

Ceux qui voulaient voir une orgie de rugby seront repartis déçus du Stadium municipal d’Albi. Les spectateurs ont déserté l’affiche (seulement 3200 personnes ont fait le déplacement) et on ne peut pas dire que le spectacle proposé ait fait lever les présents de leurs sièges. Pourtant, sur le papier, on pouvait s’attendre à un match spectaculaire, entre deux équipes qui prônent le beau jeu dans leurs championnats respectifs. Il n’en fut rien et la rencontre amicale entre Albigeois et Toulousain n’a jamais vraiment trouvé son rythme. Les Albigeois tenaient vraisemblablement à gagner ce match, « scorant » dès que possible par le pied de Peluchon tandis que les Toulousains se montraient plus joueurs en se refusant à prendre les points au pied. Mathieu Peluchon, l’artificier albigeois, s’est donc chargé de faire gonfler le score jusqu’à la pause (9-0, mi-temps).

Albi a bien défendu

Après les citrons, la rencontre gagnait (un peu) en rythme et les Toulousains inscrivaient un essai opportuniste par David Mélé, histoire de recoller quelque peu au score. Les Tarnais proposaient une belle défense et les Toulousains, en manque de repères au vu des nombreux changements au cœur de leur effectif, commettaient beaucoup d’erreurs techniques dans le dernier geste. Baptiste Bonnet marquait le seul essai albigeois au terme de la plus belle action du match initiée par Loïc Le Gal, bien relayé par Javier Rojas. Malgré un ultime essai de David Mélé pour Toulouse sur la sirène, Albi s’imposait 19-14 et s’offrait une victoire de prestige, bonne pour le moral avant le déplacement à Colomiers. Toulouse n’aura pas de mal à oublier cette (relative) contre-performance et a pu profiter de la soirée pour faire des essais… Ugo Mola, le manager toulousain, déclarait : « Je crois que nous n’avons pas pris le match dans le bon état d’esprit. Albi a joué un vrai match de rugby. Nous étions plus proches de l’entraînement dirigé. Cette rencontre prouve que, lorsque l’on ne met pas les bons ingrédients, on ne peut pas gagner à ce jeu… » Gageons que les Toulousains corrigeront le tir contre La Rochelle….

La fiche technique

A Albi – Vendredi 19 h 30 – 3 000 spectateurs

Arbitre : M. Hourquet (Midi-Pyrénées).

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0 (MT) ; 9-7, 12-7, 19-7, 19-14.

Albi : 1E Bonnet (65e) ; 1T Rojas (65e), 4P Peluchon (9e, 23e, 32e, 50e,

Cartons jaunes : Curie (24e), Hamadache (28e).

Toulouse : 2E Mélé (44e, 80e) ; 1T Doussain (44e), Ramos (80e).

Cartons jaunes : Lamboley (28e), Marchand (53e),

Albi : 15. Peluchon ; 14. Mau, 13. Naqiri, 12. Taumoepeau (cap.), 11. Bonnet ; 10. Rojas, 9. Chateauraynaud ; 7. Evrard, 8. Faleafa, 6. Calas ; 5. Maisuradze, 4. Barthe ; 3. Hamadache, 2. Ponnau, 1. Curie.

Sont entrés en jeu : Rick, Chollon, Lafoy, Seuteni, Le Bourhis, Le Gal, Entraygues, Farré, Tonga, Dedieu, Djebablah.

Toulouse : 15. Ramos ; 14. Kunatani, 13. Fritz, 12. C. Poitrenaud, 11. Palisson ; 10. Doussain, 9. Mélé ; 7. T. Gray, 8. Galan, 6. Leonardi ; 5. Gaillard, 4. Lamboley (cap.) ; 3. Muller, 2. Tolofua, 1. Baille.

Sont entrés en jeu : A. Bonneval, Poi, Ferrer, Rauga, Pirlet, Thévenot, Steenkamp, Tialata, Matanavou, David, Camara, Millo-Chluski, Aldegheri, Kakovin, Marchand.

LES MEILLEURS

à Albi, Barthe, Rojas, Calas ; à Toulouse, Mélé.

LES BUTEURS

Peluchon : 4P/6. Rojas : 1T/1. Doussain : 1T/1, Ramos : 1T/1.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?