Les Japonais sortent la tête haute

  • Les Japonais sortent la tête haute
    Les Japonais sortent la tête haute
Publié le , mis à jour

Les Brave Blossoms vont donc être éliminés de cette Coupe du monde alors même qu’ils ont remporté trois matchs dans cette poule B. Ils ont effectivement engrangé une troisième victoire ce soir face aux Etats-Uniens (28-18). Quant à ces derniers, ils n’ont encore une fois pas démérité mais ils sortent de ce Mondial avec aucune victoire.

Le résumé

Ce fut un match plutôt plaisant pour clore la phase de poules de ce Mondial 2015. Avec cinq essais inscrits au total. Ce sont les Etats-Uniens qui ont ouvert le score en début de match par le biais d’une pénalité de MacGinty. Avant d’encaisser, à la 8e minute, un essai inscrit par Matsushima. Une quinzaine de minutes plus tard, Ngwenya lui répondait pour reprendre le score. Mais, à la 28e minute, suite à un maul, le Japonais Fujita inscrivait un nouvel essai. À ce moment-là, les Japonais prenaient le score pour ne plus jamais le lâcher. Juste avant la pause, Goromaru a élargi l’écart grâce à une pénalité. 17 à 8 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Goromaru choisit de prendre la pénalité pour asseoir la domination nippone. MacGinty lui a répondu quelques minutes plus tard. Avant que les Etats-Unien ne craquent. Tout d’abord lorsque Fry a écopé d’un carton jaune à la 60e minute et ensuite lorsqu’ils ont encaissé un essai sur maul inscrit par le Japonais Mafi. Cependant, même réduits à quatorze, les États-Uniens n’ont rien lâché et ont inscrit un deuxième essai à la 71e minute par l’intermédiaire de son capitaine Wyles. Enfin, à la 77e minute, les Japonais ont eu le choix entre aller en touche pour essayer de marquer un quatrième essai ou tenter la pénalité pour assurer la victoire. Leitch et Goromaru ont opté pour la deuxième option. Cette pénalité scella la victoire japonaise 28 à 18. Les Japonais ont donc réussi un beau Mondial avant de recevoir la prochaine édition en 2019. Beaucoup regretteront que malgré trois victoires, ils ne se soient pas qualifiés pour les quarts. Espérons pour eux que ce sera le cas en 2019 chez eux. Quant aux Nord-Américains, ils auront livré de belles parties contre les Samoans, les Écossais et les Japonais mais ne seront pas parvenus à remporter un match. Toutefois le rugby américain semble être sur la bonne voie d’autant plus qu’un Tournoi des 6 Nations des Amériques devrait voir le jour ainsi qu’une Ligue de rugby nord-américaine. Ce qui permettra certainement d’élever le niveau de jeu des Eagles. Seul l’avenir nous le dira.

Le plus bel essai

À la 8e minute du match l’ailier gauche japonais Kotaro Matsushima a conclu une superbe action. Celle-ci a effectivement commencé aux 40 mètres japonais, au sortir d’un ruck, Tanaka écarte le ballon sur Ono qui attaque la ligne et franchit. Il tape à suivre. Fujita récupère le ballon à 5 mètres de la ligne etats-unienne. Il relève le ballon pour Holani. Un ruck se forme, Tanaka éjecte le ballon pour Ono qui allonge une longue sautée vers Leitch. Ce dernier fixe deux défenseurs sert son talonneur Horie qui décale enfin Matsushima. Il va aplatir. Splendide !

Le fait du match

À la 24e minute, quelques minutes après avoir encaissé l’essai de Matsushima, les Eaglesfont le siège des 22 mètres nippons. Après quelques phases de pick and go au près, Petri écarte sur la droite pour MacGinty. Celui-ci donne à Kelly dans le dos qui allonge sa passe pour Ngwenya. L’ailier états-unien file à l’essai en bout de ligne. À ce moment du match, cet essai permit aux Américains de repasser devant.

L’homme du match

Ayumu Goromaru a encore été précieux ce soir au pied puisqu’il a inscrit 13 points sur les 28 points japonais. Il finit deuxième meilleur marqueur de la phase de poules. Le capitaine Michael Leitch a encore livré une superbe partie il a notamment été décisif sur le premier essai. Enfin côté américain on peut saluer la performance de MacGinty qui a inscrit 25 points en 3 matchs et qui a parfaitement su animer l’attaque américaine. M. L.

FICHE TECHNIQUE

À Gloucester – Kingsholm Stadium — dimanche 21 heures - 14 517 spectateurs.

Japon bat États-Unis 28-18 (17-8).

Arbitre : M. Jackson (NZL)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-8, 14-8, 17-8 (MT); 20-8, 20-11, 25-11, 25-18, 28-18.

Japon : 3E Matsushima (7e), Fujita (28e), A. Mafi (62e); 2T (7e, 28e), 3P (33e, 44e, 77e) Goromaru.

Etats-Unis : 2E Ngwenya (24e), Wyles (71e); 1T (71e), 2P (5e, 55e) MacGinty.

Carton jaune : Fry (60e)

Non entrés en jeu : 17. Kilifi, 18. Baumann, 22. N. Kruger 23. Niua.

Japon : 15. Goromaru ; 14. Fujita, 13. Tatekawa, 12. Wing, 11. Matsushima (23. Hesketh 49e — 56e) ; 10. Ono (23. Hesketh 73e), 9. Tanaka (22. Hiwasa 62e) ; 7. Broadhurst (21. Tui 73e), 8. Holani (20. A. Mafi mt), 6. Leitch (cap.) ; 5. Ives (19. Makabe 68e), 4. Thompson ; 3. Yamashita (18. Hatakeyama mt), 2. Horie (16. Kizu 77e), 1. Inagaki (17. Mikami 59e)

Etats-Unis : 15. Wyles (cap.) ; 14. Ngwenya, 13. Kelly, 12. Palamo, 11. Test ; 10. MacGinty, 9.Petri ; 7. Durutalo, 8. Manoa, 6. MacFarland (21. D. Barrett 64e) ; 5. Peterson (20. Quill 77e), 4. Smith (19. Dolan 31e) ; 3. Lamositele, 2. Fenoglio (16. Thiel 63e), 1. Fry

LES BUTEURS

Goromaru : 2T/3, 3P/3. MacGinty : 1T/2, 2P/2.

LES MEILLEURS

Pour le Japon : Horie, Leitch, Mafi, Ono, Matsushima, Fujita, Goromaru; pour les Etats-Unis : MacGinty, Wyles.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?