Sortis de l’ombre

  • Sortis de l’ombre
    Sortis de l’ombre
Publié le , mis à jour

On pensait le XV du Trèfle abattu lorsque Sexton sortait en première victime de la rencontre France/Irlande, comme dépeuplé. Et pourtant…

Longtemps, ils auraient pu rester dans l’ombre de ceux qui devant eux se sont fait une réputation de joueurs exceptionnels sous les noms de Sexton, O’Connell ou encore O’Mahony, particulièrement remarqué durant ce mondial. Entre temps pourtant, le destin a joué en leur faveur, les mettant sur le devant de la scène le temps d’une rencontre et dans un stade rempli par près de 73 000 spectateurs. Il aura donc fallu attendre que Jonathan Sexton ne se prenne en pleine face le bus nommé Louis Picamoles pour voir entrer sur le terrain Ian Madigan, auteur de 8 points pour le XV du trèfle ce soir-là, rassurant tout à coup les attentes que s’étaient fait les supporters irlandais de leur demi d’ouverture titulaire avant qu’il ne sorte blessé sur commotion cérébrale. Dans son sillage, ont suivi le majestueux seconde ligne Paul O’Connell (40e) touché à la jambe (désinsertion de l’ischio-jambier) et le troisième ligne-aile Peter O’Mahonny (55e) gêné par son genou. En remplaçants mais bel et bien en sauveurs, Iain Henderson et Chris Henry ont donc repris les rênes du traîneau, emportant sur leur chemin les espoirs des joueurs français de profiter de cette inattendue hécatombe du clan adverse. Malgré leur statut d’éternels seconds, les avants remplaçants du pack irlandais ont prouvé qu’ils avaient saisi leur chance : avec 70 % d’occupation et de possession dont 97 % dans les dix dernières minutes du match, les Irlandais de Joe Schmidt semblent avoir profité de l’entrée de leurs trois remplaçants.

Qui pour suppléer les suppléants ?

O’Connell et O’Mahony étant tous deux forfaits pour leur rencontre face à l’Argentine, Henderson et Henry semblent d’ores et déjà être les choix numéro un pour débuter la rencontre. Mais qui pour leur suppléer ? À trois jours du quart de finale tant attendu, Donnacha Ryan et Rhys Reuddoc seraient donc les choix logiques pour rentrer à leur soutien dimanche.

Sexton toujours dans l’incertitude prendrait pour autant la place de Madigan en cas d’accord de la part des médecins. Dans le cas contraire, on pourrait trouver en remplacement de Madigan, le jeune Paddy Jackson qui paraît avoir les qualités requises pour apporter de la vivacité au pied dans le jeu irlandais. Le destin fera le reste. R.P.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?