Guirado : «J’espère que les Blacks vont se casser les dents contre les Boks»

  • Guirado : «J’espère que les Blacks vont se casser les dents contre les Boks»
    Guirado : «J’espère que les Blacks vont se casser les dents contre les Boks»
Publié le , mis à jour

Fâché par les propos de Dan Carter, Guilhem Guirado ne sera peut-être pas le premier supporter des All Blacks, lors de leur demi-finale face aux Springboks.

Par Marc Duzan, envoyé spécial

Que vous reste-t-il de ce Mondial ?

Le plus gros regret de cette compétition, c’est le match de l’Irlande. Il était tout aussi important et nous n’avons su le négocier proprement. Contre les All Blacks, on avait tous envie de bien faire face à cette équipe mythique. Nous n’étions pas invités.

Quel était le plan de jeu, pour ce quart de finale ?

Nous voulions réaliser des choses plutôt simples, du jeu à une ou deux passes, comme l’avaient fait les Irlandais contre nous. Cela n’a pas vraiment fonctionné. Nous avons été privés de ballons en conquête et les All Blacks nous ont également fait beaucoup souffrir dans les duels. […] Mais on apprend tout le temps de ces grosses défaites. Pour rivaliser dans quatre ans, il va juste falloir beaucoup bosser.

Quel est le sentiment qui prédomine ?

C’est beaucoup de sacrifices et beaucoup de travail qui sont brûlés en quelques minutes. Il y a aussi la peine de quitter les quelques grands joueurs qui ont tiré un trait sur leur carrière internationale, samedi soir. Que ce soit Pascal Papé, Nicolas Mas ou Frédéric Michalak, ce fut un grand bonheur de les côtoyer.

La Nouvelle-Zélande est-elle, à vos yeux, le grand favori de la compétition ?

Je ne sais pas quelle sera l’issue de cette Coupe du monde mais les All Blacks m’ont fait vraiment une très grosse impression. Il nous faut évoluer. Regardez : il y a eu juste une mêlée jouée en première mi-temps. Ce n’est pas sur ce secteur que se fera la différence, dans le rugby international de demain.

Pourquoi avoir souffert en touche, un secteur où vous avez perdu quatre ballons à Cardiff ?

Nous savions que les All Blacks défendaient en miroir et que ce serait très difficile de les contrer. Très vite, Kieran Read s’est mis en face de Yoann (Maestri, N.D.L.R.). Nous avons eu du mal à passer au-dessus.

Dan Carter disait après la rencontre qu’il ne s’attendait pas à une rencontre aussi facile. Êtes-vous d’accord ?

Il a dit ça ? J’espère qu’ils se casseront les dents contre les Springboks, alors…

Qu’allez-vous faire, désormais ?

Je vais me concentrer sur le club, où m’attendent de grosses échéances. En Top 14, le trio de tête a pris beaucoup d’avance et il nous faudra nous battre pour raccrocher le wagon.

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?