L’imbroglio des retours Coupe du monde

  • L’imbroglio des retours Coupe du monde
    L’imbroglio des retours Coupe du monde
Publié le , mis à jour

En prenant le seul exemple bordelais : Sofiane Guitoune a pu rejouer ce week-end contre Toulouse, le Fidjien Metuisela Talebula pourra revenir la semaine prochaine et le samoan Ole Avei devra encore patienter deux semaines pour reprendre… Un joyeux désordre difficile à comprendre. Explications.

Le règlement

Durant l’intersaison chaque joueur de Top 14 doit disposer de huit semaines de repos. Quatre semaines sans présence au club et quatre autres semaines de préparation sans match officiel. Si les quatre semaines de repos sont interrompues (en cas de sélection par exemple), le joueur devra rattraper les jours manquants et disposera d’une semaine compensatoire supplémentaire.

Cas particuliers

Une dérogation peut être demandée par le club, avec l’accord du joueur. Une commission paritaire se réunit alors et peut autoriser ou non, au vu d’une situation particulière, le joueur à prendre part à la prochaine rencontre sans prendre ses jours de repos. Cette dérogation a par exemple été accordée à Agen pour son pilier samoan Viliamu Afatia. Ce dernier a pu être aligné contre Bordeaux, deux jours à peine après être rentré du Mondial.

Tout dépend donc des repos dont ont disposé les joueurs. Certaines sélections ont relâché les joueurs concernés une quinzaine de jours durant la préparation d’avant Coupe du monde. En équipe de France, trois plages de repos ont été accordées aux joueurs concernés, deux de cinq jours et une de quatre jours. Remy Grosso (Castres) et Mathieu Bastareaud (Toulon ont donc logiquement pu participer aux matchs de championnat de leurs clubs respectifs. Si d’autres sélections n’ont pas eu la même bienveillance à l’égard des clubs, ces derniers devront se passer de leurs joueurs, le temps qu’ils rattrapent leurs repos.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?