Top 14 : les prévisions du Midi Olympique

  • Top 14 : les prévisions du Midi Olympique
    Top 14 : les prévisions du Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Montpellier-Toulouse et Grenoble-Toulon seront les affiches les plus serrées de cette septième journée. Agen et Oyonnax n’auront pas droit à l’erreur à domicile.

Racing-Brive

Qui aurait pu penser que ceci serait une affiche de haut du tableau. Les Parisiens auront clairement les faveurs du pronostic forts de leurs jeunes talents français : Gomez Sa et Chat. En plus ils feront débuter Yannick Nyanga sous ses nouvelles couleurs. Une victoire et ils seront solidement installés sur le podium. Les Brivistes peuvent-ils enchaîner une deuxième victoire consécutive à l’extérieur après celle ramenée de Pau ? Ce serait vraiment un exploit colossal et un changement d’univers. Mais il est vrai que les Corréziens sont l’équipe la plus surprenante de ce début de saison. En plus, ils ne déplorent aucun blessé.

Agen-Stade français

Les Parisiens sont les champions sortants et les Agenais n’ont plus gagné depuis le 5 septembre. Ils restent sur trois défaites consécutives et se retrouvent lanterne rouge avec le moral dans les chaussettes après leurs revers face à Bordeaux et à La Rochelle. Les hommes de Gonzalo Quesada sont forcément favoris sauf que leur début de saison n’a rien eu de folichon. C’est le moins qu’on puisse dire. Ils n’ont gagné que deux matches sur six, s’ils venaient à mordre la poussière en Lot-et-Garonne, ils pourraient se retrouver bons derniers du Top 14. Si l’on compare les effectifs, il n’y a pas photo, c’est sûr mais on fait confiance à Mathieu Blin pour motiver ses hommes.

Bordeaux-Bègles – La Rochelle

L’UBB sera favori parce qu’elle joue à domicile. Sinon, les deux équipes semblent assez proches. Les Rochelais testeront leur puissance face au pack de Juandre Marais, l’excellent capitaine des Girondins. Raphaël Ibanez a avoué qu’il craignait l’impact énorme du centre fidjien Botia. Mais les Bordelais sont quand même sur une bonne dynamique après leur succès face à Toulouse. Ils restent donc sur trois résultats positifs, un nul à Clermont, une victoire à Agen et ce succès étroit contre le Stade Toulousain. L’équipe n’est pas encore extraordinaire sur le plan offensif mais on la sent de plus en plus solide.

Oyonnax- Pau

A Oyonnax, c’est l’état d’urgence. L’USO n’a plus gagné depuis le 29 août. Elle a subi un terrible 61 à 3 à Toulon lors de la dernière journée, le genre de contre-performance qui marque une saison. En quatre journées, elle a marqué zéro point et a perdu deux matches à domicile. Pas la peine d’en rajouter : une victoire est indispensable samedi, sous peine de se retrouver englué dans le wagon de queue. Les Haut-Bugistes récupéreront quelques personnalités comme Denos, Jenneker, Missoup et Martin. Nous les sacrerons favoris car ils reçoivent quand même un promu : la Section Paloise. Mais celle-ci retrouvera Jean Bouilhou. Les Béarnais ont été sonnés par leur défaite à domicile face à Brive. Une troisième défaite de rang les renverrait à égalité avec leurs adversaires du jour.

Montpellier-Toulouse

Attention ! Choc plus que croustillant entre le nouvel épouvantail du Top 14 et le club le plus prestigieux du Top 14. En plus, les Toulousains ont déjà gagné à Agen mais la suite des événements a montré que ce n’était pas une performance si probante que cela. Ils veulent donc frapper un grand coup en faisant douter un prétendant au Bouclier de Brennus. Les courtes défaites à Pau et à Bordeaux ne peuvent que les avoir vexés. En plus, ils retrouveront Picamoles et Dusautoir de retour du Mondial. Ils essaieront donc de frapper un grand coup à Du-Manoir. On attend donc de voir ce que va faire le commando de Jake White à forte connotation sudiste. Il aura l’avantage du terrain, du public et de la présence de Fulgence Ouedraogo.

Clermont – Castres

Les Clermontois ont une occasion en or de conforter leur place de leader. Il serait étonnant qu’ils soient surpris à domicile par Castres qui en a pris un sacré coup en se faisant surprendre par Grenoble à domicile. Les Clermontois récupèrent leurs internationaux (Parra, Kayser). Défaits à Montpellier, leur dauphin, les Auvergnats tiendront à remettre les compteurs à zéro.

Grenoble-Toulon

Ce sera chaud, très chaud entre ces deux bastions du rugby français. On imagine que les Varois mettront le paquet pour s’imposer au Stade des Alpes. Avec le retour des internationaux, plus un Tuisova en pleine forme et un Pélissié à un niveau inattendu, ils se sentent très forts pour faire une bonne petite remontée au classement. Ils sont déjà dans le Top 6 mais lorgnent les deux premières places. Grenoble a eu des résultats difficilement lisibles cette saison avec une défaite à domicile (contre Montpellier, certes) suivi d’un succès à l’extérieur à Castres. C’est pourquoi le pronostic n’est vraiment pas aisé. J.P.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?