Castres : Taumoepeau joker médical de Forestier

  • Castres : Taumoepeau joker médical de Forestier
    Castres : Taumoepeau joker médical de Forestier
Publié le , mis à jour

Info Midol: Contraint de subir une opération chirurgicale, le pilier castrais Yannick Forestier sera indisponible pendant trois à six mois. Le CO a choisi de faire confiance à un ancien de la maison, le gaucher Saimone Taumoepeau, pour assumer le rôle de joker médical.

La nouvelle a fini par tomber. Elle est venue de Bordeaux, ville où le pilier gauche Yannick Forestier a consulté mardi son chirurgien au sujet de l’hernie lombaire qui le fait souffrir depuis la quatrième journée de championnat. Verdict : l’opération est inévitable. Conséquence : le Tarnais mettra trois à six mois pour se remettre de cette blessure. Un nouveau coup dur pour le CO, qui a d’ores et déjà perdu sa recrue Antoine Tichit, blessé et opéré de l’épaule (retour prévu en décembre), et composé avec l’absence de son pilier international roumain Mihai Lazar pendant toute la durée du Mondial.

Taumoepeau en renfort

Pour pallier cette longue absence, le CO a décidé d’utiliser sa carte joker, et de faire revenir dans ses rangs un ancien de la maison, à savoir le pilier gauche All Black Saimone Taumoepeau. Jusqu’alors joker médical de Karlen Asieshvili à Brive, le gaucher d’origine tonguienne a disputé deux matchs avec le CABCL, contre le Stade français et La Rochelle. Comme le révélait Midi Olympique dans son édition de lundi, le Castres olympique s’était également renseigné sur le pilier néo-zélandais des Chiefs, Jamie McKintosh. Âgé de 29 ans, le colosse (1,94 ; 125 kilos) était tenté par une aventure en France. Mais sa venue s’est révélée finalement trop compliquée, et le CO avait besoin d’un joueur rapidement disponible, et surtout immédiatement opérationnel en Top 14. Taumoepeau, qui a été sacré champion de France avec Castres en 2013, connaît bien le championnat français, et a passé quatre saisons dans le Tarn. Il devrait d’ailleurs prendre place sur le banc tarnais dès ce week-end, et affronter le Racing 92.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?