Béziers met fin à l'invincibilité columérine

  • Béziers met fin à l'invincibilité columérine
    Béziers met fin à l'invincibilité columérine
Publié le , mis à jour

Il aura fallu attendre les dix dernières minutes de la rencontre pour que les Columérins réagissent enfin face à Béziers. Trop tard pour s’imposer à nouveau à domicile.

Colomiers - Béziers   10-14

Par Romane Paulin et Justine Esteve

Le résumé du match

Que dire d’un match qui n’a jamais vraiment commencé à l’image du score à la mi-temps : seulement 3-3 au tableau d’affichage. Si Béziers semblait à son avantage jusqu’à la 24e minute de jeu en ayant inscrit une première pénalité transformée par Lachlan Munro, le carton jaune infligé à Félix Lambey sonnait comme une mise en garde. Et pourtant... Durant toute la première mi-temps, il semble que Colomiers n’ait jamais vraiment réagit. Même, pendant que l’ouvreur bitterois se trouvait en difficulté au pied en manquant trois pénalités d’affilées devant des Columérins en supériorité numérique jusqu’à la 34e minute . Paradoxalement, ce n’est qu’à ce moment là que les hommes de Bernard Goutta parvenaient enfin à inscrire leurs premiers points de la partie après que David Skrela ait manqué une pénalité à 40m, en face des poteaux. Rien à se mettre sous la dent donc... Pourtant, à la reprise, le discours de Manny Edmonds semblait avoir fait réagir ses hommes quant au manque de réalisme balle en main jusque-là : à la 51e minute, l’ailier Sebri Gmir inscrivait le premier essai sur l’aile gauche après avoir éliminé deux défenseurs à lui tout seul et permettait ainsi à son équipe de prendre le large pendant plus de dix minutes. À Colomiers, il semble néanmoins que les dix dernières minutes du match soient déterminantes puisque Skrela et ses hommes se décidaient à faire enfin preuve de réalisme à la 68e pour laisser aplatir l’ailier Clément Lagain, et ce, même en infériorité numérique après que Grégoire Maurino n’ait écopé d’un carton jaune pour plaquage à retardement à la 57e minute. Visiblement trop tard pour vaincre les Bitterois qui s’imposait 14-11 à la fin de la rencontre

Le fait du match

Voici le grand paradoxe que l’on retiendra de cette rencontre : si Colomiers n’ait jamais parvenu à prendre les moins en Supériorité numérique durant la première mi-temps, en revanche, c’est pendant la seconde mi-temps et en infériorité numérique cette fois, que les hommes de Bernard Goutta ont réussis à marquer un essai et à le transformer. Comme quoi les Columérins ont le goût du risque.

L'essai du match

On l’attendait comme le messie après qu’il n’y ait pas eu une seule occasion d’essai pendant plus de... 51 minutes ! Sabri Gmir est enfin parvenu à user de sa vitesse et de sa puissance d’appuis pour éliminer deux de ses défenseurs et filer à l’essai.

Fiche technique

A Colomiers – Jeudi à 20h45 

Arbitre : M. Gasnier

Evolution du score : 0-3, 3-3 (MT) ; 3-6 , 3-11, 3-14, 10-14

Colomiers : 1 E Lagain (67e), 1T Skrela (68e), 1P Skrela (34e)

Carton jaune : Maurino (57e, plaquage à retardement)

Béziers : 1E Gmir (51e), 3P Munro (12e, 46e, 51e)

Carton jaune : Lambey (24e, plaquage dangereux)

Colomiers : 15.  Saout (21. Coll mt); 14. Lagain, 13. Maurino, 12. Nicot, 11. Sitauti ; 10. Skrela (20. Bolakoro 69e), 9. Neveu (22. Cazenave, 53e) ; 7. Macovei (18. Panizzo 53e), 8. Fa’amatuainu, 6. Beco (cap.) ; 5. Lewaravu, 4. Memain (19. Bézian 55e) ; 3. Roux (23. Delmas 55e), 2. Rioux (16. Acosta 61e) , 1. Weber (17. Falatea 55e).

Béziers : 15. Puletua ; 14. Gmir, 13. Max, 12. Vakacegu, 11. Marais ; 10. Munro (21. Suchier 66e), 9. Valentine (20. Bisman 58e) ; 7. Ramoneda, 8. Lomidze (19. Meité 66e), 6. Barrère (22. Bourdeau 66e); 5. Lokotui, 4. Lambey (18. Battye 52e) ; 3. Brison (23. Tokotuu 42e) , 2. Pinto Ferrer (16. Fualau 58e), 1. Lafon (17. Fernandes 66e)

Les buteurs 

Colomiers : Skrela 1P/2 ; 1T/1

: Munro 3P/6 ; 0T/1

mo admin
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?