Le BO confirme

  • Le BO confirme
    Le BO confirme
Publié le , mis à jour

Une bonne première mi-temps du BO qui vire à la pause avec trois essais d’avance, avant de se faire peur en fin de match.

Biarritz — Narbonne 25-20

Par Jaskal Pano

le résumé du match

Après avoir ouvert le score, les Narbonnais subissent les assauts biarrots durant une grande partie de la première mi-temps. Les locaux ont la main sur le ballon et lancent des offensives souvent stoppées par des fautes de main. Les Biarrots arrivent tout de même à franchir trois fois l’en-but narbonnais et virent à la pause avec le point de bonus offensif « virtuel ». La seconde période voit les Narbonnais revenir avec de l’envie à l’image du gros plaquage de Navakadretia sur Giresse dès le coup d’envoi, et de l’essai de Rattez seulement deux minutes après la reprise. Les Narbonnais trop indisciplinés se retrouvent à 13 pendant dix minutes mais les Biarrots ne concrétisent pas cette phase de supériorité numérique. LE BO encaisse même un nouvel essai à un peu plus de dix minutes de la fin, ce qui plonge Aguiléra dans le doute et permet au RCNM de revenir à cinq petits points. La maîtrise biarrote en fin de match permet toutefois aux rouges et blancs de remporter cette rencontre. Seconde victoire du BO, qui confirme la progression des hommes emmenés par Darricarrère et August. Très appliqués en conquête, ils n’ont pas perdu de ballon dans les secteurs de la mêlée et de la touche et ont réalisé une très bonne première mi-temps. Narbonne, après être passée au travers de sa première mi-temps, aura fait douter les Biarrots et ramène d’Aguiléra un point probablement inespéré au vu des 40 premières minutes.

Le fait ou l’action du match

Peu après la demi-heure de jeu, un accrochage entre le deuxième ligne audois David Penalva et le capitaine biarrot Bertrand Guiry est à l’origine d’une bagarre générale. L’arbitre Monsieur Castaignede prend ses responsabilités et inflige un carton rouge au seconde ligne David Penalva ainsi qu’au capitaine Biarrot Bertrand Guiry.

L’essai du match

L’essai du match est celui de Takudzwa Ngwenya. Alors que le BO est mené 3 à 0 et que les attaques biarrotes se multiplient dans le camp narbonnais sans trop de réussite. Néanmoins les Biarrots tiennent le ballon et enchaînent les temps de jeu, et intelligemment Yohan Le Bourhis alterne les formes de jeu et tape une belle chandelle. A la retombée, Hamdaoui gêne Fekitoa et Ngwenya récupère le ballon. Après deux raffuts il s’en va inscrire le premier essai de son équipe et son troisième essai personnel.

L’homme du match

L’homme du match est sûrement le talonneur biarrot Romain Ruffenach. En difficulté dans le secteur de la touche la semaine dernière, il a permis aux siens d’être bons en touche en réussissant tous ses lancers. Il a également inscrit un essai pour son équipe juste avant la mi-temps après une touche gagnée et un groupé pénétrant petit côté. Omniprésent dans le jeu il a été de tous les bons coups de son équipe amenant notamment de la pénétration lors de ses interventions.

la fiche technique

À Aguiléra (Biarritz) – vendredi à 19 h 00

Arbitre : M. Castaignede(Comité Côte d’Argent)

Évolution du score : 0-3,7-3,12-3, 19-3 (MT), 19-10,22-10, 22-13, 25-13, 25-20.

Narbonne : 2E Rattez (41e), Plessis (67 e) ; 2T Eadie (42e, 67e) ; 2P Dut (9e), Eadie (51e).

Carton jaune : Ratianidze (35e), Nkinsi (58e)

Carton rouge : Penalva (32e)

Biarritz : 3E Ngwenya (15e), Placines (21 e), Ruffenach (36e) ; 2T Le Bourhis (17e,, 37e); 2P Le Bourhis (47e, 53e).

Carton rouge : Guiry (32e).

Non entré en jeu : Usarraga

Biarritz : 15. Hamdaoui ; 14.Ngwenya, 13. Gimenez, 12. De Lucas, 11. Giresse (21. Davies 64e) ; 10. Le Bourhis, 9. Magnaval (20. Lucu 64e) ; 7. Sousa, 8. Guiry, 6. Placines (19. Soqeta 40e) ; 5. Hewitt (18. Lund 55e), 4. U.Fono ; 3. Van Staden (23. Dallery 64e), 2. Ruffenach (16. Levy 64e), 1. Lourdelet (17. Cabarry 67e).

Narbonne : 15. Rattez ; 14.Fekitoa, 13. Plessis, 12. Eadie, 11. Navakadretia ; 10. Dut (21. Ruiz 40e, 22. Klur 44e), 9. Rubio (20 Sheehan 55e) ; 7. Jenkins, 8. Nkinsi, 6. Belzons (17. Tu’Inukuafe 38e-45e, 19. Boidin 51e) ; 5. Penalva, 4. Manchia (18 Strauss 72e) ; 3. Zanon (23 Ratianidze 28e), 2. Vuli (16 Edmonds 51e), 1.Fichten.

Les meilleurs joueurs

A Biarritz : Le Bourhis, Sousa, Giresse, Ngwenya.

A Narbonne : Rattez, Eadie, Plessis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?