Le rugby réagit aux attentats

  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
  • Le rugby réagit aux attentats
    Le rugby réagit aux attentats
Publié le , mis à jour

Suite aux violents attentats qui ont touché Paris et le Stade de France ce vendredi soir, le monde du rugby a réagi de diverses façons.

Les attentats perpétrés contre six endroits parisiens ce vendredi soir ont ému le monde entier. Il était donc logique que le rugby réagisse aussi. Cela a été fait et de différentes manières.

L’EPCR reporte les matchs sur le territoire français

Assez vite, l’European Professionnal Club Rugby (EPCR) a pris la décision de reporter à plus tard les rencontres de Champions Cup et de Challenge Cup devant se dérouler dans l’Hexagone. Suite à cela, cinq matchs ont donc été annulés pour ce week end et seront joués ultérieurement. Seul le match de Brive a eu lieu en France sur cette première journée. Mais le coup d’envoi a été donné avant les événements qui se sont déroulés à Paris.

La LNR et la FFR font de même

Un peu plus tard dans la journée de samedi, la LNR a fait le choix de reporter aussi le dernier match de la neuvième journée de Pro D2 qui devait avoir lieu à Mont-de-Marsan face à Dax. Très vite, la FFR a annoncé qu’il en serait de même pour les matchs devant se disputer dans le Comité Ile-de-France. Suite à cela, les Comité de Normandie et du Périgord-Agenais ont suivi le mouvement.

Minute de silence dans tous les stades

Pour les matchs qui se jouaient, la fédération a demandé qu’une minute de silence soit observée dans tous les stades. Y compris pour les matchs de Coupe d’Europe se jouant à l’étranger.

La Marseillaise a retenti en Angleterre

Ce samedi, après la minute de silence, l’Allianz Arena ou se déroulait la rencontre entre le Stade Toulousain et les Saracens, la Marseillaise a résonné dans les travées du stade reprise par quelques supporters français et les joueurs, y compris les étrangers. À Londres, les joueurs agenais eux ont rompu la minute de silence pour entonner la Marseillaise a cappella.

Le brassard noir en hommage

Beaucoup de joueurs amateurs en fédérale ont décidé de porter un brassard noir au bras en hommage aux victimes parisiennes. Tout comme les joueurs professionnels notamment ceux du Stade toulousain. Par ailleurs, Mathieu Raynal, arbitre français de la rencontre Leinster- WASPS le portait également.

Nombreux messages sur Twitter

Comme tous les Français, de nombreux joueurs de rugby ont témoigné leur tristesse et leur soutien aux familles des victimes et des blessés. Certains ont mis en avant leur douleur suite à la blessure par balle d’un ancien joueur du Stade français, Aristide Barraud. Le jeune joueur est sorti d’affaire. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?