Chez les Wasps, le champion est tombé

  • Chez les Wasps, le champion est tombé
    Chez les Wasps, le champion est tombé
Publié le , mis à jour

Les Toulonnais se sont heurtés à une équipe plus forte qu’eux ce dimanche. En plus de la défaite, leur fierté en a pris un coup...

À Coventry, Ricoh Arena, dimanche 18 h 15, 20050 spectateurs.

Le Résumé

A l’image des premières minutes de la rencontre, Bernard Laporte devait être content du voyage ! Effectivement, il n’aura fallu attendre que 9 petites minutes pour voir le premier essai du match : sur un fond de touche, l’ailier des Wasps, Halai, se chargeait de percer coté droit et mobilisait la défense toulonnaise. L’ouvreur Jackson, conscient de la situation, faisait le choix d’une longue passe sautée sur le troisième ligne centre, Hugues, qui filait à l’essai sur l’aile gauche (9e). Deux minutes plus tard, inattentif, le RCT subissait une fois de plus la rapidité de Jackson qui osait un coup de pied par dessus la défense. Haskell récupéraient la balle, attirait sur lui Delon Armitage et remettait le ballon à Jackson à nouveau, qui partait inscrire le second essai du match en moins de deux minutes (11e). De quoi donner le ton dans cette partie... Si Pelissié inscrivait deux pénalités en suivant, l’écart à la pause promettait une ambiance détonante dans le vestiaire de Toulon. À la reprise, les Wasps continuaient dans leurs lancée et démontraient une fois de plus l’importance de leurs ailiers dans leur projet de jeu : Halai perçait plein centre, éliminant dans la foulée les deux frères Armitage pour inscrire un nouvel essai (51e). Un quart d’heure plus tard, comme le rôle qui lui était dû, le capitaine anglais, Hugues inscrivait l’essai du bonus offensif et enfonçait encore un peu plus les Toulonnais dans leur malheur. Sur un sursaut d’orgueil, les Toulonnais présentaient pour la première fois de la partie un enchaînement convenable mais perdaient une fois de plus la balle. Sur cette dernière action, le RCT perdait bien plus que la partie (sur un score de 32 à6), leur fierté en avait également pris un coup...

Le fait du match

Les Wasps ont présenté un groupe de joueurs très complémentaires pour affronter Toulon. Outre le fait que le talonneur Johnson ait réalisé un entrée fracassante à la 22e minute, Elliott Daly est également apparu comme très talentueux pour buter : à 55m et tandis que le buteur habituel, Jackson, ne s’en sentait pas capable, il a démontré une aisance impressionnante au pied pour transformer la première pénalité de la partie.

L’essai

C’est à la 51e minute que l’ailier Franck Halai venait inscrire un essai synonyme de doublé pour lui. Après un gros travail du pack avant anglais, il venait prendre la position de centre et éliminait trois défenseurs avant d’aplatir la balle derrière la ligne d’en-but.

L’homme du match

C’est un avant... remplaçant, qui s’est clairement montré dans cette partie. Rentré à la 22e minute pour une blessure du talon titulaire Festuccia, Ashley Johnson n’a pas tardé à rentrer dans la partie et à poser problème. Présent sur tous les fronts, tant défensivement que dans l’animation offensive, il a démontré des qualités que l’on perçoit rarement chez un talonneur. Il mérite le titre « d’homme du match. »

La fiche technique

Arbitre : M. Lacey (IRL)

Évolution du score : 7 – 0, 14 – 0, 14 – 3, 17 – 3, 20 – 3, 20 – 6 (MT), 27 – 6, 32 – 6 (score final).

Wasps > 4E Hughes (9e, 66e), Jackson (11e), Halai (51e) ; 3T (10e, 12e, 51e,) Jackson ; 2P (22e) Daly, (30e) Jackson.

Toulon > 2P (16e, 35e,) Pélissié.

Wasps > 15. Piutau (23. Lozowski 72e); 14. Wade (23. Tagicakibau 68e), 13. Daly, 12. Jacobs , 11. Halai ; 10. R. Jackson , 9. Simpson (21. Robson 69e - 75e) ; 7. G. Smith, 8. Hughes, 6. Haskell (cap.) (20. Jones 68e) ; 5. Gaskell , 4. Lauchnburry (19. Myall 68e) ; 3. Cooper-Woolley (18. Cittadini 55e), 2. Festuccia (16. Johnson 22e), 1. Mullan (17. McIntyre 60e).

Toulon > 15. D. Armitage ; 14. Tuisova, 13. Bastareaud , 12. Mermoz (21. Belan 72e), 11. Habana ; 10. Cooper, 9. Pélissié (22. Tillous-Borde 51e) ; 7. Fernandez Lobbe , 8. S. Armitage (19. Vermeulen 52e), 6. J. Smith (cap.) (20. Gorgodze 60e) ; 5. Taofifenua (23. Mikautadze 52e), 4. Manoa ; 3. Stevens (18. Chilachava mt), 2. Étrillard (16. Soury 64e), 1. Chiocci (17. Fresia 52e).

Les buteurs

Jackson 3T/4, 1P/1, Daly 1P/2 ; Pélissié 2P/3.

Les meilleurs

Aux Wasps : Johnson, Gaskell, Hughes, G. Smith, Simpson, Jackson, Halai, Wade, Piutau ; à Toulon : Manoa, Fernandez Lobbe.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?