Trinh-Duc choisi Toulon, mais…

  • Trinh-Duc choisi Toulon, mais…
    Trinh-Duc choisi Toulon, mais…
Publié le , mis à jour

L’ouvreur international François Trinh-Duc quittera Montpellier à la fin de la saison pour le Rugby Club toulonnais. Mais la décision finale appartient à Mourad Boudjellal.

C’est donc bien la dernière saison de François Trinh-Duc à Montpellier. Et c’est à Toulon qu’il souhaiterait jouer. Selon nos informations, l’ouvreur (29 ans, 50 sélections) a choisi de s’engager avec le RCT, mettant ainsi un terme à plusieurs semaines d’intense suspense autour de son avenir. Il était aussi en contacts avec le Stade toulousain, qui avait fait de sa venue une priorité et qui lui avait transmis une offre de trois ans très proche de celle que lui avait faite le MHR.

C’est finalement le club varois qui aura attiré le joueur, très courtisé, dans ses filets, à condition que Mourad Boudjellal donne l’accord final. Alors qu’à Montpellier, Jake White ne cachait pas ses intentions de l’essayer au centre, aux côtés de l’une des recrues phares de l’intersaison, l’ouvreur Sud-Africain Demetri Catrakilis, François Trinh-Duc retrouvera un jeu qui lui correspond, porté sur l’attaque et l’offensive. Le système mis en place aujourd’hui au MHR lui sied moins… Le joueur était très proche du club triple champion d’Europe depuis quelque temps, mais les interrogations autour de l’avenir de l’Austalien Quade Cooper, qui possède un an de contrat plus un an optionnel, retardent l’échéance. Pour le président varois, le choix entre Cooper et Trinh-Duc n’est pas encore tout à fait tranché.

Montpellier et François Trinh-Duc, c’est donc fini. Le joueur, qui sera absent des terrains durant deux mois en raison d’une fissure sur le tibia opéré l’an passé, annoncé dès mardi soir son départ à son président au MHR, Mohed Altrad. Il nous l’a confirmé par texto : « Oui je quitte Montpellier mais je ne peux pas encore me prononcer sur mon futur club ! » Ce sera donc probablement Toulon. François Trinh-Duc quittera le MHR en juin prochain, après quinze années passées sous le maillot héraultais, qu’il avait rejoint à l’âge de 16 ans en provenance du Pic-Saint-Loup. E.D. avec J.L., V.B. et P.-L. G.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?